Itinérance : vers une mort programmée des appels surtaxés

Les frais d’itinérance seront bel et bien supprimés à compter du 15 juin 2017. A compter de l’été prochain, toute personne qui voyage dans un pays membre de l’UE n’aura plus de surcoûts liés à ses déplacements à l’étranger, dans la limite du raisonnable tout de même. En cas d’abus de la part des consommateurs, de faibles surfacturations pourront cependant être appliquées.

68ccd7fe1878f2a23069b5c1119a1499

La Commission Européenne fixe certaines règles comme celle des « liens stables ». Une alternative pour éviter qu’un consommateur n’achète une carte SIM dans un pays où elle est vendue moins chère pour l’utiliser par la suite au sein de son pays, une utilisation redoutée par les opérateurs. Si la consommation de DATA devient irrégulière et importante à l’étranger, l’opérateur pourra demander des justificatifs, afin d’éviter les abus. Pour pouvoir acquérir une carte SIM dans un autre pays européen, il sera nécessaire de justifier que l’on réside dans ce pays, qu’on y étudie ou que l’on y travaille.

Une baisse des frais d’itinérance a déjà été mise en vigueur depuis le 30 avril 2016. Les nouveaux tarifs appliqués par les opérateurs sont désormais divisés par quatre environ pour les appels et par trois pour les SMS. Les voyageurs européens ne verront bientôt plus leurs factures arriver avec des dépassements de forfaits réalisés au cours de leur périple en Europe. En cause, les frais d’itinérance qu’appliquent les opérateurs lorsque des appels étaient effectués hors de leurs frontières. Mais le parlement Européen et les Etats membres ont annoncé la suppression des frais de roaming (itinérance) à compter du 15 juin 2017.

roaming-30042016-UE

A compter du 15 juin 2017, les frais d’itinérance seront purement et simplement supprimés. Les frais de roaming correspondent à des surcoûts appliqués par les opérateurs télécoms pour permettre aux utilisateurs de continuer à téléphoner ou à surfer sur Internet avec leurs mobiles lorsqu’ils se déplacent à l’étranger. La mesure de suppression de ces frais d’itinérance est une bonne surprise pour les consommateurs itinérants. La suppression devait initialement intervenir en décembre 2015, mais le Conseil de l’Union Européenne a décidé de repousser cette échéance, suite à l’enregistrement de demandes émanant des opérateurs mobiles, craignant que leurs marges ne baissent trop.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here