Fleur Pellerin a convié hier, mercredi 29 janvier 2014, à Bercy, les acteurs de l’innovation afin de leur adresser ses vœux et de mettre en place un label « Métropole French Tech ». Elle appelle à la mise en place de ce label suite à une initiative datant de novembre 2013 permettant de rassembler les start-up afin de les aider à se développer au niveau international. La ministre indique que les jeunes pousses doivent pouvoir « voir grand dès le départ » et la « French Tech » leur permettra de s’investir dans le développement dans l’écosystème entrepreneurial Français.

Faire de la France, une start-up république dans la course mondiale à l’innovation

Fleur Pellerin a développé sa stratégie pour parvenir à une labellisation de « Métropoles French Tech ». Ces villes devront avoir une taille critique et un dynamisme en matière de chiffre d’affaires, de start-up créées, de levées de fonds et d’emplois. L’Etat investira 200 millions d’euros pour des projets ambitieux et d’avenir répartis dans une dizaine de villes sélectionnées. Une autre enveloppe de 15 millions d’euros est prévue pour soutenir les campagnes marketing destinées à promouvoir et renforcer la visibilité de la French Tech à l’étranger. L’objectif de Fleur Pellerin est de montrer que la France peut rivaliser avec la Silicon Valley et a indiqué: « c’est en France que les prochains Google naîtront et développeront ». L’appel à labellisation est ouvert en permanence et sans date limite. Les labels pourront être délivrés au fil de l’eau précise la ministre. Un site a été mis en place afin de préciser les diverses modalités pour obtenir ces labels et pour fournir diverses informations. Une plateforme de discussion est également présente sur ce site. Afin que la French Tech devienne une identité commune à part entière pour les acteurs du numérique Français et reconnaissable à l’international, Fleur Pellerin a dévoilé un logo « La French Tech ».

Logo mis en place par Fleur Pellerin "La French Tech"
Logo mis en place par Fleur Pellerin « La French Tech »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here