Fujifilm X100T: un compact numérique à capteur APS-C et télémètre électronique

Fujifilm X100T: un compact numérique à capteur APS-C et télémètre électronique

Fujifilm annonce le X100T, un nouveau compact numérique, le troisième du nom qui a la particularité de posséder le premier télémètre électronique au monde intégré à la visée optique. Cet appareil est le nouveau fleuron de la gamme X100 de Fujifilm.

Publié le 10 septembre 2014 - 12:02 par François Giraud

Fujifilm annonce le X100T, un nouveau compact numérique, le troisième du nom, qui conserve le capteur APS-C X-Trans CMOS II de son prédécesseur, son viseur hybride et son optique Fujinon 23 mm f/2.0 (équivalent à 35 mm f/2.0 en 24×36), mais qui intègre une nouveauté de taille, le premier télémètre électronique au monde. Le capteur X-Trans, est un capteur CMOS de taille APS-C, dérivé de l’imageur 16,3 millions de pixels que l’on connaît pour équiper de nombreux reflex numériques et compacts hybrides du marché, mais auquel les ingénieurs de Fujifilm ont ôté le filtre optique passe-bas. Il en résulte un piqué optimal et pour lutter contre l’apparition éventuelle de moiré. Il dispose du processeur EXR II permettant un traitement plus rapide de l’image. Il intègre une technologie de reproduction des couleurs et un nouveau mode de simulation de film « Classic Chrome ».

Fujifilm X100T
Publicité

Fujifilm X100T

Trois grandes nouveautés

Ce nouveau compact numérique décliné en coloris noir ou « silver » bénéfice de trois grands changements par rapport à ses prédécesseurs. Un viseur hybride hors du commun, une meilleure maniabilité et un nouveau mode de simulation de film « Classic Chrome« . Son viseur hybride permet de réaliser des mises au point manuelles précises avec le viseur optique. Il peut afficher la zone de mise au point et projeter une partie du viseur électronique. Pour obtenir une visée au télémètre mécanique, il suffit de tourner la bague de mise au point de l’appareil. On peut également utiliser les modes « stigométrie » numérique » et « picking » et modifier le grossissement de la mise au point. Pour obtenir un cadrage précis, le viseur optique propose la correction de parallaxe en temps réel. Il n’est donc plus nécessaire de recadrer après la mise au point. Un contrôle automatique de la luminosité peut également être effectué. Au niveau des nouveautés, on peut également citer le Digital Split Image qui est un système d’aide à la mise au point, qui découpe l’image en 2  3 bandes et en les décalant. Une fois les bandes alignées, la mise au point est effectuée. Le viseur couvre 92% du cadre.

Ecran de 3 pouces affichant 1 040 000 points

Ecran de 3 pouces affichant 1 040 000 points

Une meilleure maniabilité

Le Fujifilm X100T est plus ergonomique. Il offre une meilleure maniabilité avec une bague d’ouverture incrémentée par 13L, un sélecteur multidirectionnel, sept touches de fonction personnalisables et une molette de commande. Son écran LCD de 3 pouces affiche une résolution de 1 040 000 points. Ses modes de simulation de film permettent de reproduire les tonalités complexes de couleurs. Son mode « Classic Chrome » propose des tons doux et une riche reproduction chromatique. La mesure de l’exposition TTL reste cependant sur 256 zones. Le Fujifilm X100T disposera également d’une touche Q personnalisable sur l’arrière.

Améliorations importantes

L’obturateur mécanique permettra d’atteindre les 1/4000 s et pourra atteindre 1/32 000 s ce qui permettra la prise de photos à pleine ouverture et par très grande luminosité et le passage à l’obturation électronique, ce dernier permettant d’économiser des cycles d’obturateur mécanique. La compensation d’exposition ser fera sur + ou – 3EV. La montée en ISO permettra d’atteindre 51 200 ISO. L’interface est désormais équipée d’un intervallomètre. Le Fujifilm X100T disposera également d’un bracketing de balance des blancs, de trois réglages pour la sensibilité automatique. En mode vidéo, on conservera les 60 et 30p mais il sera possible de filmer en 50p, 25p, 24p et en Full HD. Un système de détection de phase a également été intégré. L’AF Hybride par contraste et par détection de phase permet d’effectuer une mise au point très précise pendant les vidéos. La mise au point manuelle est aussi de la partie.

Fujifilm X100T vue de dessus (molettes et réglages)

Fujifilm X100T vue de dessus (molettes et réglages)

Connectivité et accessoires

Le Fujifilm X100T disposera du Wi-Fi, ce qui permettra de piloter l’appareil depuis un terminal mobile après téléchargement de l’application Camera Remote. Les clichés pourront ainsi être envoyés vers un smartphone ou une tablette. Il dispose d’une entrée micro 2,5 mm qui est compatible avec un déclencheur filaire et dispose également d’une sortie micro HDMI de type D. Le X100T est aussi compatible avec une gamme d’accessoires complète (grip, convertisseur grand angle, téléconvertisseur, housse cuir).

Prix et Disponibilité:

Le Fujifilm X100T sera commercialisé à compter du mois de décembre 2014 au prix de 1 199 euros.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *