Gérard Berry, informaticien, a reçu la médaille d'or 2014 du CNRS

Gérard Berry, informaticien, a reçu la médaille d’or 2014 du CNRS

Gérard Berry, informaticien, vient de recevoir la médaille d’or du CNRS 2014, la plus prestigieuse récompense scientifique. Il est titulaire de la première chaire d’informatique au Collège de France.

Publié le 25 septembre 2014 - 14:38 par François Giraud

Spécialiste du HipHop, un langage de programmation qui permettra aux objets connectés de fonctionner entre eux, Gérard Berry, vient de recevoir la prestigieuse médaille d’or 2014 du CNRS. Cet informaticien est titulaire de la première chaire dans le domaine informatique au Collège de France. Lorsqu’il fut nommé en 2007 au Collège de France, il a donné des conférences sur le calcul informatique ou le devenir du monde numérique. Ce polytechnicien et ingénieur général du Corps des mines, âgé aujourd’hui de 66 ans, a travaillé comme chercheur à l’Ecole des mines de Paris puis à l’institut national de la recherche en informatique et automatique (Inria). Il avait déjà reçu la médaille de bronze du CNRS en 1979 et il est Chevalier de l’Ordre des palmes académiques, Chevalier de la Légion d’honneur et Chevalier de l’Ordre du mérite.

Des travaux qui ont permis de grandes avancées en informatique

Les travaux de ce pionnier « ont permis de grandes avancées en informatique et trouvent de multiples applications dans notre quotidien » a indiqué Alain Fuchs, président du CNRS, en attribuant à Gérard Berry la médaille d’or 2014 du CNRS. Depuis 2012, il occupe la première chaire dans le domaine informatique au Collège de France dans la section intitulée « Algorithmes, machines et langages ». Il a effectué des travaux sur la programmation diffuse, celle des objets connectés afin de trouver une certaine harmonie afin de les faire fonctionner entre eux. Il a aussi travaillé sur le langage de programmation Esterel dont certaines applications ont été utilisées chez Dassault Aviation. La médaille d’or qu’il vient de recevoir récompense chaque année les travaux de personnalités scientifiques qui ont contribué à la recherche française de manière exceptionnelle. Plusieurs lauréats ont ensuite reçu un prix Nobel. Les derniers scientifiques à avoir été récompensés par cette prestigieuse médaille d’or ont été Margaret Buckingham en 2013, Philippe Descola en 2012, ou encore Jules Hoffmann en 2011 et prix Nobel de médecine.

Advertisements

Ailleurs sur le web