Une erreur de destinataire qui peut avoir de lourdes conséquences

Goldman Sachs, une banque d’investissement américaine a dû saisir la justice pour qu’un courriel envoyé par erreur sur Gmail soit supprimé par Google. Le géant du Web refuse de supprimer cet email sans y être obligé par une décision de justice. Le 23 juin dernier, un prestataire de la banque d’investissement a involontairement envoyé un email contenant des données hautement confidentielles à une adresse @gmail.com au lieu d’une adresse @gs.com qui correspond à la banque Goldman Sachs. Il y a eu confusion entre les adresses de messagerie et ce courriel ne devait être diffusé qu’en interne.

Google refuse de supprimer un email sans y être contraint forcé par la justice

Suite à cette confusion, la banque Goldman Sachs a demandé à Google de supprimer de ses serveurs cet email envoyé par erreur à un destinataire dans les plus brefs délais, mais Google s’obstine et refuse de détruire le précieux courriel. La banque indique que cet email contient des informations classées, hautement confidentielles d’un compte de courtage et invoque un risque inutile et massif de violation de confidentialité. Google ne veut rien entendre et se refuse d’effacer l’email de ses serveurs sans y être contraint par la justice.

Goldman Sachs dépose plainte contre Google

Pour arriver à ses fins, la banque d’investissement a dû déposer plainte le vendredi 27 juin dernier afin que Google soit sommé par les juridictions compétentes de supprimer cet email. Goldman Sachs demande que les juges obligent à Google d’effacer cet email sensible sans délai afin d’éviter des répercussions dans la confidentialité du secret bancaire. Google n’a fait aucun commentaire suite à ce dépôt de plainte et devrait se résigner à obéir à la décision de justice.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here