Google : 100 000 dollars de prime à qui piratera un Chromebook

Google : 100 000 dollars de prime à qui piratera un Chromebook

Google augmente la prime concernant le piratage de son ordinateur Chromebook, qui passe à 100 000 dollars !

Publié le 16 mars 2016 - 17:01 par Stéphane Ficca

Get rich or hack tryin’ !

Afin de se prémunir contre les hacks qui frappent sans relâche, Google a depuis longtemps déjà mis en place un programme invitant les hackers à faire preuve de leur talent, en piratant certains logiciels ou produits issus du géant de Mountain View. En échange du piratage, Google offre une récompense aux valeureux hackers, une manière pour Google de renforcer évidemment la sécurité de ses produits. Concernant sa gamme d’ordinateurs portables Chromebook, Google vient tout récemment de doubler la mise.

hp-chromebook-14

Publicité

En effet, le « bug bounty » concernant la gamme Chromebook vient de passer de 50 000 à 100 000 dollars. Pour prétendre à cette coquette somme, le hacker en question devra être en mesure d’effectuer « une compromission persistante d’un Chromebook, en mode Invité« . La manipulation doit également être en mesure de résister à un redémarrage de la machine, et permettre d’infecter également les différentes sessions ouvertes sur l’ordinateur. Bref, il s’agit de mettre en place un hack digne de ce nom, et non pas exploiter simplement un petit bug du système. Un bug bounty qui n’a tout simplement jamais été remporté à l’heure actuelle.

Du côté des hackers, c’est évidemment une excellente motivation que de mettre à mal à la sécurité de Google. Pour ce dernier, il s’agit de découvrir en amont une éventuelle faille de sécurité, que le géant du web pourra alors corriger en toute confidentialité, et éviter ainsi un hack de plus grande ampleur. Au passage, Google rappelle avoir versé pas moins de 2 000 000 de dollars à des hackers depuis la mise en place de ce système. A vos lignes de code donc, et happy hacking !

Pour les chasseurs de prime, la page dédiée chez Google est accessible à cette adresse.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *