Google AdID: Un identifiant anonyme pour remplacer les cookies tiers

Google AdID: Un identifiant anonyme pour remplacer les cookies tiers

Comme Apple qui depuis 2003 interdit les cookies tiers sur son navigateur Safari et utilise ses propres identifiants sur sa plate-forme mobile iOS, Google pourrait faire de même sur son navigateur puis l’intégrer à Chrome.

Publié le 22 septembre 2013 - 13:04 par La rédaction

Google pourrait faire comme la marque à la Pomme et interdire les cookies tiers dans son navigateur. Google travaillerait en effet sur son propre système de traçage des internautes, qui viendrait remplacer les « cookies tiers » qui sont des fichiers créés par un tiers et qui sont téléchargés sur un ordinateur lorsqu’un site est visité. Le géant Américain pourra ainsi proposer son propre système d’identifiant et proposer des publicités ciblées en fonction des pages visitées par les internautes. Des proches du dossier indiquent que Google pourra de ce fait, améliorer la sécurité de ses utilisateurs. De nombreuses sociétés utilisent les cookies pour tracer les visiteurs de leurs sites et leur proposer d’autres pages similaires à leurs goût et à leurs comportements en ligne. Google travaillerait sur un identifiant anonyme qu viendrait remplacer les cookies tiers et qui serait capable d’être utilisé à des fins publicitaires. le concept a été baptisé AdID. Il permettrait de remplacer les cookies publicitaires, utilisés pour cibler les habitudes des internautes.

Google pourrait intégrer son propre système de traçage dans Chrome

En mettant en place son propre système de traçage, Google prendrait de court ces sociétés. De plus il est fort probable que le procédé soit installé sur Chrome, qui est en passe de devenir le navigateur le plus répandu dans le monde dans les années à venir. Google représente 30% des publicités en ligne dans le monde. Avec ce système, le géant du Web aurait accès à des données en plus et pourrait les mettre en avant avec son procédé de ciblage publicitaire. Le traçage par Google pourra par contre être limité par l’utilisateur, qui aura la possibilité de créer un identifiant en plus afin de pouvoir masquer certaines sessions de navigation durant une année. Il devra être réinitialisé annuellement. Google pourrait ainsi centraliser sur ses propres serveurs toutes les données actuellement dispatchées dans des milliers de sociétés. Apple avait fait la même chose avec Safari en 2003. La publicité en ligne représente actuellement un marché de 120 milliards de dollars et rappelons-le, Google représente un tiers de l’ensemble des transactions.

Advertisements

Ailleurs sur le web





  • Passiparanoxa

    « Google pourrait ainsi centraliser sur ses propres serveurs toutes les
    données actuellement dispatchées dans des milliers de sociétés. »
    Tout est dit…
    Boycottez TOUS les sites qui ont recours aux cookies!