Google : des données chiffrées par défaut avec Android L

Google : des données chiffrées par défaut avec Android L

Google annonce que son futur Android L disposera d’un système de chiffrement automatique des données utilisateur.

Publié le 19 septembre 2014 - 11:37 par Stéphane Ficca

Android L, la sécurité avant tout ?

La sécurité fait indéniablement partie des critères fondamentaux chez les différents constructeurs, qui stockent de plus en plus de données personnelles de la part des utilisateurs. Même si cette dernière est parfois mise en difficulté (comme les récentes photos volées de célébrités US sur iCloud ou encore les comptes Gmail piratés récemment…), les constructeurs déploient constamment de nouveaux systèmes de sécurité, et c’est le cas de Google avec son futur OS Android (L), qui est attendu pour le mois prochain, et qui va se charger de chiffrer par défaut toutes les données des utilisateurs. Une fonctionnalité déjà disponible depuis 2011 sur Android, mais en option seulement, puisque c’est à l’utilisateur d’activer le système.

android_pirate

« Depuis trois ans Android propose un mécanisme de chiffrement et les clés ne sont pas stockées en dehors de l’appareil, elles ne peuvent donc par être partagées avec les autorités« , a annoncé le porte-parole de Google, Niki Christoff. Une réponse à Apple, qui a tout récemment annoncé, via son PDG Tim Cook, vouloir placer la sécurité des données privées au coeur de ses préoccupations. « Nous ne construisons pas un profil de nos utilisateurs en nous basant sur vos emails ou vos habitudes de navigation Web. Sur les appareils équipés d’iOS 8, vos données personnelles telles que des photos, des messages écrits, le courrier électronique, vos contacts, l’historique des appels, votre contenu iTunes, des notes et autres alertes sont protégés par votre code. Contrairement à nos concurrents, Apple ne peut casser votre code » avait ainsi déclaré Tim Cook.

Le futur Android L se chargera donc de chiffrer de manière automatique le contenu du téléphone, mais aussi de scanner les éventuels logiciels malveillants stockés sur le terminal.

Advertisements

Ailleurs sur le web