Google et la NASA dévoilent D-Wave X2, un ordinateur quantique surpuissant

Google et la NASA dévoilent D-Wave X2, un ordinateur quantique surpuissant

A l’image de Watson, le supercalculateur développé par IBM, Google et la NASA dévoilent D-Wave X2, un ordinateur quantique surpuissant capable de réaliser des analyses cryptographiques.

Publié le 12 décembre 2015 - 10:30 par François Giraud

Prévoir le temps ou réaliser des analyses cryptographiques avec l’ordinateur D-Wave X2

Google et la NASA ont fabriqué un ordinateur quantique supersonique, capable de réaliser des tâches complexes en une fraction de seconde. Le D-Wave X2, installé dans un centre de recherche de la NASA, au sein de la Silicon Valley, pas très loin de Google, est un ordinateur faisant appel aux propriétés de l’informatique quantique. Cet ordinateur que l’on pourrait qualifier de supercalculateur ou d’ordinateur surpuissant, est capable de réaliser des calculs 100 millions de fois plus rapidement qu’un ordinateur conventionnel.

Le D-Wave X2 serait  ainsi capable d’effectuer un calcul qui prendrait 10 000 ans à un ordinateur classique, en seulement un seconde précise le directeur de l’ingénierie chez Google. Il pourrait trouver sa place dans les prévisions météorologiques, dans l’analyse cryptographique, dans la santé, pour les prévisionnistes, au sein de l’aérospatiale ou encore de la défense.

d-wave-x2

Publicité

IBM dispose aussi de son super-ordinateur, baptisé Watson

IBM dispose de son côté de Watson, un supercalculateur capable de rivaliser avec D-Wave X2. Watson  est organisé autour de 16 à 32 coeurs et 256 Go de mémoire. IBM peut désormais coupler plusieurs « systèmes Watson » les uns aux autres afin de décupler ses capacités, à la demande. La configuration matérielle du supercalculateur Watson d’IBM est composée de 90 serveurs Power 750 réunis dans 10 racks. Chaque processeur Power 750 comprend quatre SoC Power 7 à huit coeurs cadencés à 3,55 GHz, ce qui représente 32 coeurs par serveur et 2 880 coeurs au total.

watson-IBM lutte contre le cancer

Prévoir, aider, analyser, anticiper et personnaliser

Le super-calculateur peut cibler des clients en fonction de nombreux paramètres et effectuer une analyse très poussée. Watson, peut prévoir, aider, analyser et anticiper. En 2011, Watson s’est fait connaître du grand public avec la victoire qu’il a remportée à la télévision dans le jeu « Jeopardy » contre des concurrents avertis, puis le groupe IBM avait étendu les compétences de Watson au domaine de la santé.

Comment fonctionne un ordinateur quantique ?

Un ordinateur classique utilise des informations élémentaires appelées des bits qui peuvent prendre la forme d’un état sur deux: 0 et 1. ce que l’on appelle le langage binaire qui est considérée comme une fonction de base. Les processeurs quantiques utilisent des qubits qui sont des bits pouvant avoir différents états. Ces valeurs peuvent être 1, 0 ou 1 et 0 en même temps. C’est ce que l’on appelle la superposition et cette dernière permet de mélanger des états entre eux.

Un qubit pour quantum bit, qui correspond à l’unité de stockage de l’information quantique peut être composé de 10% de « 0 » et de 90% de « 1 », ou toute autre combinaison. Plus simplement, avec 4 bits, un ordinateur peut traiter un état parmi 16 différents alors que dans un ordinateur quantique, il peut traiter l’ensemble de ces informations en même temps, ce qui permet d’effectuer des calculs plus rapidement avec une meilleure capacité de traitement. Un ordinateur quantique travaille donc sur plusieurs jeux de bits en simultané.

En 2013, Google a injecté 8 milliards de dollars dans la recherche et développement. En 2014,  il a concentré ses financements dans les ordinateurs quantiques avec le groupe Quantum Artificial Intelligence Lab, appartenant à la NASA, chargé de créer des microprocesseurs et du matériel permettant de calculer très rapidement des métadonnées, avec des principes basés sur la physique quantique.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *