Google fête les 81 ans de la première photo du Monstre du Loch Ness

Google fête les 81 ans de la première photo du Monstre du Loch Ness

A l’occasion du 81e anniversaire de la première photo du Monstre du Loch Ness qui a alimenté la légende, Google propose un Doodle sur sa page d’accueil.

Publié le 21 avril 2015 - 11:57 par François Giraud

La légende du Monstre du Loch Ness est née il y a 81 ans

Google fête à travers un Doodle, la première photo du Monstre du Loch Ness publiée dans le Daily Mail il y a 81 ans jour pour jour, le 21 avril 1934. Un premier cliché qui a permis d’alimenter la légende et qui a inspiré de nombreux films, même si son existence n’a encore jamais été prouvée. La photo avait été prise par Robert Wilson puis publiée dans le Daily Mail. Pour rendre hommage à cette photo, Google propose également de naviguer dans le lac du Loch Ness via Street View de Google Maps.

Une légende qui a pris fin 60 ans plus tard

Suite au cliché publié dans le Daily Mail par Robert Wilson en 1934, tout le monde croyait à la présence d’un monstre venu tout droit de la préhistoire dans les eaux du lac du Loch Ness en Ecosse, un lac dont la profondeur maximale atteint 227 mètres. Mais la légende a pris fin soixante années plus tard, en 1994 lorsque Christian Spurling a révélé peu avant son décès que son beau-père, un ami de Robert Wilson, lui avait indiqué que le photographe avait monté ce cliché de toutes pièces. La photo était en réalité un jouet, un sous-marin mécanique avec une tête sculptée, comme le montre le doodle proposé par Google depuis ce matin.

loch ness doodle google

Publicité

Si vous voulez essayer de trouver le Monstre du Loch Ness, vous pouvez rejoindre l’application Street View de Google Maps. A cette occasion, le géant du Web propose une imagerie à 360° avec son application et il sera possible de se retrouver sous les eaux du Loch Ness. Google a réalisé ces images avec son dispositif habituel, à abord d’un bateau cette fois et a effectué des photos de plongée en partenariat avec le Caltin Seaview Sruvey et ses plongeurs.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *