Au début du mois de septembre, de nombreuses photos de stars dénudées ont été aperçues sur la Toile suite au piratage de leurs comptes iCloud. Apple indiquait ne pas être responsable de cette fuite car ses serveurs n’ont pas été défaillants. Une douzaine de célébrités dont les photos dénudées avaient fuité sur la Toile ont menacé Google d’une plainte collective, par la voix de l’avocat Marty Singer. Ce dernier avait adressé une lettre au géant du Web et réclame la somme de 100 millions de dollars pour avoir manqué de réactivité lors de la fuite des photos sur le Net. Selon l’avocat des stars, Google n’a pas réagi assez rapidement pour faire disparaître les photos de célébrités dénudées qui ont fuité sur la Toile et serait responsable. Marty Singer indiquait que Google « gagne des millions de dollars et profite de la victimisation des femmes ». Une comportement méprisable et répréhensible de Google selon l’avocat des stars.

Google, menacé par une plainte à 100 millions de dollars répond aux accusations portées contre lui
Google, menacé par une plainte à 100 millions de dollars répond aux accusations portées contre lui

Google réagit et répond aux accusations portées par Marty Singer

Le gant du Web a rapidement réagi aux accusations portées contre lui et a indiqué avoir supprimé des dizaines de milliers de photos suite aux demandes formulées. Des centaines de comptes ont été clôturés et Google tient à préciser que les photos qui ne respectent pas sa politique de vie privée sont supprimées de ses serveurs. Il indique que les personnes qui demandent le retrait des liens auront leur requête traitée dans les plus brefs délais. Le groupe a également précisé par la voix de son porte-parole que « le groupe a aussi fermé des centaines de comptes. Internet est utilisé pour beaucoup de choses. Dérober des photos privées n’en fait pas partie ». De son côté Marty Singer reprochait à Google de ne pas respecter la loi Digital Millenium Copyright Act.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here