Google : nouvelle politique avec les jeux intégrant des achats "in app"

Google : nouvelle politique avec les jeux intégrant des achats « in app »

Les achats in-app ont la cote. Les jeux sont téléchargeables gratuitement mais pour faire évoluer son héros ou aller plus vite dans le jeu, les améliorations sont payantes. Google vient de décider de ne plus indiquer les applications avec achats in-app comme gratuites.

Publié le 21 juillet 2014 - 11:25 par François Giraud

Aux Etats-Unis, suite à de nombreux achats in-app, Apple avait dû rembourser 32,5 millions de dollars aux consommateurs. Pour éviter de subir le même sort, la firme de Mountain View a ajouté une option au Google Play Store afin de sécuriser les transactions financières. Toute transaction financière nécessite la saisie d’un mot de passe de validation. Ainsi, les enfants s’adonnant à leurs jeux favoris, n’engendrent plus de mauvaises surprises de facturations à leurs parents, titulaires des abonnements.

Google prend de nouvelles mesures

Google propose des restrictions et va encore plus loin. Désormais, le géant du Web n’indiquera plus les applications avec achats in-app comme gratuites. Sur le Play Store, les jeux ou applications qui disposent d’achats in-app ne seront plus indiquées comme gratuites. Google se place du coté des recommandations de la Commission Européenne au niveau de ces achats in-app, mais cette nouvelle mesure sera-t-elle suffisante pour éviter aux parents de se retrouver avec des factures exorbitantes suite aux achats de leurs chérubins ? Pour éviter de se retrouver à rembourser des sommes astronomiques aux familles victimes de ces achats in-app, Google impose désormais la validation de ces achats via un mot de passe. Précédemment, une fois le mot de passe enregistré une première fois, l’enfant disposait de 30 minutes pour réaliser des achats au sein de son jeu, sans devoir retaper le mot de passe. Ce n’est maintenant plus le cas, il est nécessaire de le ressaisir immédiatement. En n’indiquant pas que les applications sont gratuites sur le Play Store, Google se protège encore un peu plus face aux abus causés par les achats in-app.

Advertisements

Ailleurs sur le web