Google permettra de recevoir & de régler ses factures via Gmail ou Inbox

Google permettra de recevoir & de régler ses factures via Gmail ou Inbox

Google pourrait prochainement permettre de payer ses factures via Gmail ou Inbox en utilisant l’outil Pony Express.

Publié le 25 mars 2015 - 10:13 par François Giraud

Payer ses factures grâce à l’outil Pony Express de Google

Les solutions de paiement de factures depuis un smartphone ou une tablette sont de plus en plus répandues et intéressent de nombreux éditeurs. Après Facebook qui propose des solutions de paiement via son application Messenger, c’est au tour du géant du Web, Google de proposer un nouveau service. Le marché du paiement mobile sous toutes ses formes est en pleine expansion et Google veut se positionner. Il sera prochainement possible de recevoir ses factures sur Gmail ou Inbox et de les régler via l’outil Pony Express.

Un service opérationnel au quatrième trimestre indique Re/Code

Ce service pourrait être proposé dans un premier temps aux Etats-Unis, probablement avant la fin de l’année 2015. Les Américains ont pour habitude de régler leurs factures en ligne ou de payer leurs impôts et autres fournisseurs de services. Ce service Pony Express pourrait donc être le bienvenu afin de faciliter les démarches et permettrait de ne pas avoir à se rendre sur les sites Internet de chaque débiteur.

01F4000007970163-photo-gmail-pony-express

Publicité

Pour utiliser ce service, dont le nom pourrait être modifié, les utilisateurs devront insérer des informations telles que leur nom, adresse, numéro de sécurité sociale, une obligation aux USA. Une société tierce aura pour rôle de vérifier les informations. Google aurait signé des partenariats avec les sociétés chargées d’imprimer et d’envoyer les factures par email au nom de divers prestataires.

pony-express

Une fois l’ensemble des informations vérifiées, il est alors possible de recevoir ses factures au sein de Gmail ou d’Inbox et de les régler. Il sera également possible de transférer la facture à un autre destinataire pour partager les frais. Selon diverses sources, Google pourrait toucher 425 millions d’utilisateurs potentiels avec ce nouveau service.


Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *