Google présente les applications mobiles Docs et Sheets

Google présente les applications mobiles Docs et Sheets

Google lance trois nouvelles applications mobiles: Docs, Sheets et Slide. Les applications sont destinées à la suite bureautique de Google. Les applications Docs et Sheets sont disponibles dès aujourd’hui et l’application Slides arrivera prochainement.

Publié le 2 mai 2014 - 9:15 par François Giraud

Google lance trois nouvelles applications mobiles qui vont faire de l’ombre à la Suite Office. Google propose ces applications sous Android et iOS. Docs est la première application. Elle permet de créer et d’éditer des documents textes. Sheets est destinée aux feuilles de calculs et Slide, qui arrivera prochainement permettra de créer des présentations et de les visualiser sur un écran. Des applications en concurrence directe avec Word, Excel et PowerPoint. Ces trois applications sont accessibles via un écran tactile et sont téléchargeables sur l’App Store ou sur le Play Store. Il faut se connecter à son compte Google pour pouvoir les utiliser.

Des applications utilisables indépendamment et sans connexion Internet

Ces trois applications peuvent être utilisées indépendamment et ne nécessitent pas de connexion Internet. Il est donc possible de créer des documents, de les consulter et d’éditer en mode hors connexion. Chaque application permet un travail collaboratif. Il est ainsi possible de créer des documents et de les modifier depuis le Web puis de basculer sur un autre terminal. Ensuite vous pourrez partager votre travail avec d’autres personnes travaillant sur le même fichier, ajouter des annotations. Ces applications sont sauvegardées automatiquement, afin de ne jamais perdre son travail si vous vous trouvez dans un endroit en zone blanche. Les deux applications disponibles aujourd’hui, Google Sheets et Google Docs ne nécessitent pas d’abonnement, contrairement à la suite bureautique Office, certes plus complète mais payante.

Google Sheets et Google Docs

Google Sheets et Google Docs

Advertisements

Ailleurs sur le web