Google se lance dans la maison connectée et rachète Nest Labs

Google se lance dans la maison connectée et rachète Nest Labs

Après le rachat de Boston Dynamics, une société spécialisée dans la robotique, Google se positionne dans le monde des objets connectés et fait l’acquisition de Nest Labs, une start-up fondée en 2010 qui fabrique un thermostat intelligent, pour un montant important de 3,2 milliards de dollars.

Publié le 14 janvier 2014 - 9:33 par François Giraud

Nest labs, fondée en 2010 est une start-up spécialisée dans les objets connectés qui vient e développer un thermostat intelligent nommé Nest. Cet objet connecté a pour fonction d’enregistrer vos habitudes, se paramètre en toute autonomie et peut être piloté à distance. Google a fait l’acquisition de Nest Labs pour un montant de 3,2 milliards de dollars. Tony Fadell, connu pour avoir conçu l’iPod est à l’origine de Nest Labs. Il conservera la direction de Nest Labs a indiqué Google dans un communiqué. Tony Fadell de son côté à précisé: « Nous sommes très heureux de rejoindre Google. Grâce à leur soutien, Nest sera encore mieux placé pour construire des dispositifs simples qui rendent la vie plus facile à la maison, et qui ont un impact positif sur le monde. »

Nest Protect, détecteur de fumée intelligent

Nest Protect, détecteur de fumée intelligent

Google fait l’acquisition d’une start-up pour un montant de 2,34 milliards d’euros. Un montant très important pour une start-up ayant développé des objets connectés. C’est justement sur ce créneau que Google compte bien se positionner et investir à long terme. Le thermostat Nest est commercialisé 249 dollars et la start-up californienne a également conçu un détecteur de fumée intelligent « Nest Protect » qui est vendu 129 dollars. Depuis sa création, Nest Labs a levé 80 millions de dollars par le biais de Google Ventures et de Kleiner Perkins Caufield & Byers. L’effectif de Nest Labs est d’un peu plus de 300 personnes. Google se place sur le marché des objets connecté et prévoit un bel avenir dans ce nouveau domaine qui devrait compter pas moins de 50 milliards d’objets connectés d’ici 2020 comme l’indique l’équipementier en télécoms Cisco.

Google pourrait-il s’immiscer dans votre vie privée ?

Avec le rachat de Nest, Google va mettre la main sur de nombreux objets connectés, de véritables mouchards qui permettent de connaître les us & coutumes d’un foyer, une opportunité pour Google pour collecter de nombreuses données et pouvoir cibler sa clientèle par la suite. Les objets connectés peuvent en effet donner des indications sur votre consommation, vos habitudes, peuvent indiquer quand vous êtes chez vous, à quelle heure vous allez vous coucher. De nombreuses indications qui, une fois analysées, dévoilent votre vie privée dans les moindres détails.

Advertisements

Ailleurs sur le web