Google supprime définitivement le client mail Sparrow des App Store

Google supprime définitivement le client mail Sparrow des App Store

Google vient de supprimer le client mail Sparrow des boutiques d’applications de la marque à la Pomme, dans l’App Store et le Mac App Store.

Publié le 18 février 2015 - 9:48 par François Giraud

L’application Sparrow rachetée en 2012 a été retirée des boutiques d’applications Apple

Créée en France en 2010, le logiciel de courrier électronique Sparrow avait été racheté par Google pour un montant de moins de 25 millions de dollars selon les rumeurs, en juillet 2012. L’équipe de développement avait été rattachée à Gmail. Peu de mises à jour ont été proposées par la firme de Mountain View. La dernière version iOS remontait à octobre 2013 et assurait la compatibilité avec iOS 7. Une seule mise à jour avait été proposée pour la version Mac depuis le rachat par Google en juillet 2012.

Les deux versions de Sparrow ont reçu des mises à jour ponctuelles

Les deux versions sur logiciel n’ont reçu que des mises à jour mineures et ponctuelles. La version pour iOS a reçu des nouveautés jusqu’au 15 octobre 2013 et le support vers iOS 8 n’avait pas été proposé, tandis que la version pour OS X n’avait jamais reçu de mises à jour, depuis son rachat par Google en juillet 2012. Mais les deux versions étaient encore commercialisées. Le logiciel est encore téléchargeable sur le site Web de Sparrow, (la version Mac uniquement), mais elle ne devrait pas rester longtemps disponible. L’équipe en charge du développement de Sparrow qui a rejoint les équipes de Gmail s’occupe désormais d’Inbox, le client Gmail pour iOS.

01F4000006824026-photo-sparrow

Publicité

L’application Inbox qui permet de gérer efficacement et rapidement ses emails pourrait remplacer Gmail dans le futur. Sparrow s’était fait remarquer pour la diversité de ses fonctionnalités et son design élégant. La start-up qui proposait le client mail Sparrow avait été créée par le français Hoa V. Dinh. Cette application destinée à OS X était dotée d’une interface minimaliste, puis une déclinaison pour iOS avait été proposée par la suite. Les deux versions étaient payantes mais remportaient de nombreux avis favorables.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *