Green Internet: classement des grands noms du Web selon Greenpeace

Green Internet: classement des grands noms du Web selon Greenpeace

Greenpeace vient de publier un rapport sur les pratiques environnementales des plus grands acteurs du Web et du Cloud. La politique énergétique est passée au crible par l’ONG. La médaille d’or est pour Apple, le bonnet d’âne est pour Amazon ou Twitter!

Publié le 5 avril 2014 - 10:14 par François Giraud

L’ONG Greenpeace vient de publier un rapport sur l’impact sur l’environnement des pratiques des géants du Web. Le rapport passe au crible Apple, Facebook, Google, eBay, HP, Twitter, Amazon, Yahoo!, IBM, Microsoft, Akamai, Oracle ou encore Rackspace. Greenpeace a étudié les sources d’énergie utilisées par les grands acteurs du Web pour proposer leurs services. L’ONG a ensuite classé les diverses entreprises en fonction de l’utilisation qu’ils font du gaz, du charbon, du nucléaire et des énergies renouvelables comme les panneaux solaires, la géothermie ou encore les marées motrices. Le rapport montre également d’autres critères comme l’implication dans les énergies utilisées, leur développement et les rendements énergétiques. Un score a été mis en place, qui va de la lettre « A » pour les bons élèves à la lettre « F » pour les mauvais.

Verdict de l’enquête de Greenpeace: Apple est le premier, Amazon et Twitter sont derniers

Le classement des acteurs du Web par rapport à l’impact énergétique et environnemental a été effectué sur 19 acteurs du Web. Amazon, qui fournit une bonne partie de l’infrastructure d’Internet arrive en dernière position et fait partie des entreprises les plus sales et les moins transparentes du secteur et Twitter n’est pas mieux loti indique Greenpeace. En contrepartie, l’ONG salue les efforts d’Apple et de Facebook sur la transparence de l’utilisation des énergies. Facebook réalise des économies importantes d’énergie et a mis en place l’an dernier « Open Compute », un système de mise en place de serveurs collaboratifs. La société qui a réalisé la plus belle progression en matière d’économies d’énergie est Apple avec un engagement d’utilisation de 100% d’énergies renouvelables. Au niveau du Cloud, les entreprises Apple, Box, Facebook, Rackspace, Google et Salesforce ont annoncé leur intention d’utiliser 100% d’énergie renouvelable pour alimenter leurs serveurs. Greenpeace salue cet engagement.

Greenpeace évalue les grands acteurs du Web sur leurs pratiques environnementales

Greenpeace évalue les grands acteurs du Web sur leurs pratiques environnementales

Advertisements

Ailleurs sur le web