HackerOne: Microsoft et Facebook offrent des primes de 300 à 5 000 dollars

HackerOne: Microsoft et Facebook offrent des primes de 300 à 5 000 dollars

Microsoft et Facebook deviennent les sponsors d’un programme de lutte contre le piratage. HackerOne récompense les personnes qui rapportent des bugs et des failles de sécurité dans divers domaines. Des primes de 300 $ à 5000$ seront versées pour récompenser les pirates qui réussiront à s’introduire ou à déjouer les pièges de certains systèmes de sécurité.

Publié le 7 novembre 2013 - 15:27 par La rédaction

Microsoft et Facebook sont les sponsors officiels d’un programme baptisé HackerOne (H1) qui peut vous rapporter de l’argent si vous arrivez à déjouer les systèmes de sécurité ou si vous faîtes remonter les bugs et failles de divers contenus. Au programme des domaines à pirater, il y a des protocoles de communication, OpenSSL, Python, Sandbox, PHP, Perl et bien d’autres encore. Le programme HackerOne mis en place a sélectionné un certain nombre de logiciels, douze actuellement, et vus propose tout simplement de les pirater. Un groupe d’experts composé par un comité de bénévoles jugera votre travail. Ces experts en sécurité sont en charge des règles du programme HackerOne et attribueront des primes si vous arrivez à pirater les systèmes proposés.

Gagnez de 300 $ à 5 000 $ en piratant nos programmes

Telle est la devise du programme HackerOne. Les primes s’échelonnent de 300 à 5 000 dollars en fonction des failles de sécurité découvertes. Elles devront s’intéresser aux infrastructures clés de l’Internet. Les experts décideront si vos propositions sont en adéquation et répondent aux critères de vulnérabilité. Après quoi, les éditeurs des logiciels concernés auront 18 mois pour implémenter un correctif sur les failles que vos aurez découvertes. HackerOne n’est pas réservé à des professionnels de la sécurité informatique mais destiné à tout un chacun, quel que soit votre niveau informatique ou votre âge. Le comité d’experts qui seront chargés de juger des failles découvertes travaillent pour Microsoft, Facebook, Google, ISEC Partners et Etsy. Des primes de 5 000 $ minimum vous seront accordées si vous trouvez une faille sur les technologies liées à Internet ou touchant les Sandbox d’Adobe, Adobe reader, de Chrome ou d’IE 10. 2 500 $ minimum pour Open SSL, 1 500 $ minimum pour Python, PHP, Perl, Ruby ou Rails, 500 $ pour Apache et Nginx et 300 $ pour Phabricator qui est une collection d’applications Web. D’autres primes arriveront par la suite pour d’autres programmes.

Advertisements

Ailleurs sur le web