Heetch : l'application que les taxis souhaitent faire supprimer sur iOS et Android

Heetch : l’application que les taxis souhaitent faire supprimer sur iOS et Android

La Fédération Nationale du Taxi met en demeure Google et Apple de retirer l’application Heetch de leur magasin d’application. Heetch met en relation des chauffeurs non professionnels et des passagers entre 20h et 6h du matin.

Publié le 9 mars 2016 - 11:48 par François Giraud

Les taxis mettent en demeure Apple et Google de supprimer l’application Heetch

La Fédération Nationale du Taxi (FNDT) a envoyé une mise en demeure ce lundi 7 mars 2016 aux groupes Apple et Google, leur demandant de supprimer l’application Heetch de leurs magasins d’application, selon nos confrères de Rue89. La mise en demeure fait référence au caractère illicite de l’application au même titre que l’application Uber qui avait provoqué la colère des chauffeurs de taxis.

La FNDT fait référence à un arrêté de la préfecture de police publié en juin dernier, annonçant l’interdiction des applications de type UberPop qui est maintenant interdit dans l’hexagone. Les taxis demandent le retrait immédiat de l’application Heetch, estimant qu’elle est semblable à celle d’Uber. Heetch est la onzième application la plus téléchargée dans le store d’Apple au sein de la catégorie « voyage » et la cinquième au sein de Google Play, selon les estimations d’App Annie.

Heetch

Publicité

Heetch a été développée par une start-up française qui indique qu’elle peut proposer son application, qui n’a aucun rapport avec UberPop. La société indique ne pas proposer ou faire de la concurrence aux chauffeurs de taxi. Les deux cofondateurs de la start-up ont cependant été mis en examen en janvier dernier pour complicité d’exercice illégal de la profession de taxi et pour pratiques commerciales trompeuses. La décision du tribunal devrait intervenir au cours de l’été 2016. Les deux cofondateurs seront jugés en correctionnelle au mois de juin prochain.

L’avocat de la Fédération Nationale du Taxi indique que les deux géants du Web Google et Apple n’étaient pas au courant du caractère illicite de l’application Heetch. il n’avaient aucune raison de la retirer et nous sommes convaincus de leur bonne foi, précise-t-il. Les groupes Apple et Google devront retirer l’application de leur boutique en ligne, sans quoi, leur responsabilité pourra être engagée selon l’article 6 de la loi de 2004.


Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *