HoloLens : le casque de Microsoft a été utilisé dans l'espace par Scott Kelly

HoloLens : le casque de Microsoft a été utilisé dans l’espace par Scott Kelly

Le casque de réalité mixée HoloLens de Microsoft a été expérimenté par les équipes à bord de l’ISS, dont l’astronaute américain Scott Kelly. La NASA vient de publier une vidéo dans le cadre du projet Sidekick.

Publié le 14 mars 2016 - 17:14 par François Giraud

Projet Sidekick : Scott Kelly a testé les lunettes HoloLens de Microsoft

La NASA a récemment proposé une vidéo de l’astronaute américain Scott Kelly utilisant le casque HoloLens de Microsoft. Le casque de réalité mixée fait partie intégrante d’un projet dénommé Sidekick. Depuis plus d’un mois, les astronautes travaillent avec le casque de réalité mixée de la firme de Redmond. Après un an passé à bord de l’ISS, Scott Kelly est rentré sur Terre le 1er mars 2016. Il a pu tester le casque HoloLens de Microsoft, comme le montre la vidéo publiée par la NASA.

Une vidéo vient d’être publiée par le NASA, montrant l’utilisation du casque de réalité mixée HoloLens de Microsoft. L’astronaute américain Scott Kelly, rentré depuis le 2 mars 2016 sur Terre avait réalisé une vidéo le 20 février dernier. Il s’est entretenu durant deux heures sur Skype grâce au casque HoloLens de Microsoft, avec un opérateur de la NASA, resté sur notre planète. L’opérateur en question a ainsi pu donner diverses consignes à l’astronaute américain afin qu’il puisse accomplir certaines tâches à bord de la station spatiale internationale.

Microsoft Hololens

Publicité

Précisons que les nombreux commentaires écrits associés aux tâches décrites, ont été visualisés par superposition, tels des hologrammes par l’astronaute américain. L’ensemble de l’équipage de l’ISS a ainsi pu tester le casque de réalité mixée de Microsoft, à l’aide de deux exemplaires, des casques spécialement envoyés à bord de la station spatiale internationale au mois e décembre dernier. Ces deux prototypes fonctionnent avec un mode d’affichage différent. Le premier modèle projette des images virtuelles dans l’environnement réel et propose à l’utilisateur de réaliser des tâches en toute autonomie et le second modèle, celui testé par Kelly Scott dans sa vidéo, utilise le mode expert à distance.

HoloLens est une technologie imaginée pour améliorer la manière de communiquer, d’apprendre et de créer précise Microsoft avec l’utilisation d’une plateforme holographique. Le groupe proposera des hologrammes en haute définition permettant d’améliorer le quotidien des utilisateurs. A travers les hologrammes superposés aux objets du monde réel, il sera possible de créer, d’apprendre et de partager plus facilement son travail et ses idées, mais également de communiquer d’une autre manière. Les contenus sous forme d’hologrammes seront aussi réels que des objets physiques et deviendront des outils pratiques de la vie quotidienne. HoloLens permettra de prendre des décisions plus facilement et de visualiser son travail plus efficacement. HoloLens va au-delà de la réalité augmentée et virtuelle et propose des hologrammes transparents, en trois dimensions intégrés dans le monde réel, une nouvelle manière de communiquer, de travailler, de partager et de s’amuser indique Microsoft.

hololens-microsoft-1

Le dispositif proposé par Microsoft utilise un casque de réalité augmentée complètement autonome et sans fil. Il est composé de lentilles transparentes et de capteurs permettant de visualiser le monde qui nous entoure et de se déplacer en toute sécurité. Le casque est réglable et s’adapte à toutes les morphologies. Il intègre un dispositif de son spatial permettant d’entendre ce qui se passe facilement autour de vous et sera compatible avec Windows 10. Les précommandes du casque HoloLens ont été ouvertes le 1er mars 2016, en priorité aux développeurs, et les premiers exemplaires seront livrés à compter de la fin du mois. Le casque est proposé au tarif de 3 000 dollars et le dispositif affiche un poids de 579 grammes. A l’intérieur, on retrouvera un processeur Intel 32 bits, couplé à 2 Go de mémoire vive et 64 Go de mémoire flash. Un module WiFi est également compris ainsi qu’un port microUSB, un module Bluetooth et une batterie qui permet une autonomie d’environ 3 heures selon l’éditeur de Redmond.


Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *