Hoox, le smartphone ultra sécurisé de Bull

Hoox, le smartphone ultra sécurisé de Bull

Bull dévoile un téléphone, Hoox, sécurisé et tournant sous Android. Le téléphone a été présenté aux Assises de Sécurité IT qui se déroulent actuellement à Monaco.

Publié le 3 octobre 2013 - 15:09 par La rédaction

A l’occasion des Assises de sécurité IT qui se déroulent du 2 au 5 octobre 2013 à Monaco, Bull dévoile un téléphone sécurisé destiné au marché des professionnels. Ce téléphone, appelé Hoox M2 est plus précisément destiné aux responsables des projets sensibles qui recherchent une confidentialité totale dans leurs communications. Le vice-président de Bull Security Solutions, Franck Gréverie précise que le smartphone Hoox a été conçu et produit en France. Son système d’exploitation est basé sur un noyau Android version 4.1.2 et enrichi par les équipes de cybersécurité de Bull. Il intègre un capteur biométrique, un coffre-fort électronique et une gestion anti-intrusion des ports. Sa puce est chiffrée et certifiée EAL4+3. Il n’y a pas de cartes microSD associées à ce téléphone pour éviter toute intrusion extérieure.

Bull Hoox, un smartphone ultra-sécurisé

Bull Hoox, un smartphone ultra-sécurisé

Le système de protection du Hoox est blindé pour éviter toute intrusion de récupération de données ou de malware. Il accepte toutes les cartes SIM de l’ensemble des opérateurs et conserve une très bonne autonomie malgré le grand nombre de systèmes de sécurité inclus dans l’appareil. Le lecteur d’empreintes digitales est configuré uniquement pour son propriétaire, qui lui seul pourra le débloquer. Ce téléphone sera commercialisé à compter de début janvier 2014 et coûtera environ 2 000 euros. Les responsables de sécurité de votre entreprise pourront administrer les chiffrements du téléphone via une application dédiée qui sera vendue 6 000 euros par Bull. Ce smartphone ne sera pas concurrent du terminal « Teorem » de Thales qui entre dans la catégorie secret-défense. Bull cible le monde de l’entreprise et des administrations en général, mais plus particulièrement les organisations porteuses de données confidentielles telles que les ministères.

Advertisements

Ailleurs sur le web