HTC étoffe sa gamme de smartphones U11, avec un nouveau modèle Eyes, doté d’un système de double capteur photo en façade.

Deux capteurs frontaux pour le HTC U11

Il y a déjà quelques mois, HTC dévoilait son nouveau smartphone U11, suivi plus récemment par une déclinaison Life. Aujourd’hui, le groupe lève le voile sur une énième version baptisée Eyes. Ce dernier va venir reprendre quelques-unes des caractéristiques de la gamme U11, mais va se différencier par la présence d’un double capteur photo, non pas au dos de l’appareil, mais en façade.

En effet, afin de combler de bonheur les inconditionnels de selfies, HTC a greffer deux capteurs de 5 mégapixels au-dessus de l’écran de son U11 Eyes. Deux capteurs qui vont bien sûr se charger de reproduire une image aussi nette et naturelle que possible, avec bien sûr la possibilité d’opter pour un bokeh. Pour rester sur la section photo, le HTC U11 Eyes dispose à l’arrière d’un capteur UltraPixel de 12 mégapixels en f/1.7, ce dernier étant secondé par un système de stabilisation optique.

Pour le reste, le smartphone U11 Eyes s’articule autour d’un très large écran Super LCD 3 de 6″, capable d’afficher une image en 1080 x 2160 pixels. Sous le capot, un processeur SnapDragon 652, couplé à un total de 4 Go de RAM, sans oublier une mémoire interne de 64 Go, extensible via carte microSD. Bien sûr, l’ensemble tourne sous Android, avec une surcouche HTC Sense. A noter qu’il sera possible de presser le smartphone pour accéder à certaines fonctionnalités, via le Edge Sense.

A l’instar de nombreux autres modèles, le HTC 11 Eyes ne fait pas l’impasse sur le capteur d’empreintes, situé à l’arrière du smartphone ici. Côté connectivité, on retrouve le trio WiFi, Bluetooth, NFC, sans oublier un port USB Type-C pour recharger la bête et transférer les données.

Pour l’heure, ce smartphone HTC U11 Eyes est prévu uniquement en Asie, avec un lancement calé à la fin du mois de janvier. Côté tarifs, il devrait être affiché au prix de 410 euros HT.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here