Le HTC Vive aussi en mode Wireless !

Disponible depuis quelques mois maintenant, le casque de réalité virtuelle HTC Vive fait globalement le bonheur de tous ceux qui ont eu la possibilité de mettre la main dessus. Rappelons tout de même que le casque signé HTC est aujourd’hui affiché à plus de 900 euros en boutiques (Fnac, Darty…), auxquels il convient évidemment de rajouter le budget nécessaire pour faire l’acquisition d’un PC capable de prendre en charge cette précieuse (et onéreuse) VR.

htc-re-vive

Néanmoins, aussi immersive soit-elle, la VR proposée par le casque HTC Vive souffre d’un défaut de type ergonomique, à savoir l’omniprésence de câbles qui peuvent à terme gêner l’expérience de l’utilisateur. C’est pourquoi, en partenariat avec la société TPCast, HTC a mis au point un module à rajouter directement sur le casque, qui va se charger d’embarquer toute la connectique nécessaire au bon fonctionnement de celui-ci, afin de transformer le HTC Vive en un casque « wireless ».

Evidemment, malgré ce côté wireless, HTC promet que les données transmises du casque vers le PC ne souffrent d’aucune forme de latence, afin de permettre de profiter d’une expérience optimale, et similaire à celle d’un casque filaire. Le module bénéficie à l’heure actuelle d’une autonomie de 1h30 environ, mais HTC promet de revoir ce chiffre à la hausse d’ici son lancement. Les précommandes ont été lancées assez récemment sur le site chinois de HTC, avec un tarif fixé à 220 dollars. Un prix qui n’a pas empêché le petit module d’afficher une rupture de stock au bout de quelques minutes seulement… HTC précise au passage que les premières livraisons auront lieu à compter du premier trimestre 2017.

htc-vive-tpcast

En effet, si les casques de réalité virtuelle procurent une immersion assez incroyable, que ce soit en terme de jeux ou pour une expérience de visionnage simple, il est évident que le confort d’utilisation se doit d’être optimal. C’est le cas également sur le récent PlayStation VR de Sony. Si la section « immersion » ne souffre d’aucun défaut majeur, pour profiter pleinement des contenus, il est important (voir primordial) d’utiliser un casque audio, mais aussi d’éviter autant que possible d’être « gêné » par les différents câbles. En effet, quoi de plus désagréable, une fois le casque VR sur la tête, que de se sentir freiner par un câble ou de se prendre les mains/pieds dans ces derniers… Bien sûr, cela n’empêche pas de profiter de la VR, mais ces petits désagréments peuvent ainsi venir ternir l’expérience.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here