HTML5 : il a été officialisé par le W3C et devient ainsi le standard du Web

HTML5 : il a été officialisé par le W3C et devient ainsi le standard du Web

Le HTML5 vient d’être officialisé par le W3C et a été annoncé comme une « recommandation » ce qui le place comme un langage standard du Web.

Publié le 30 octobre 2014 - 11:34 par François Giraud

Après dix années de travaux, le HTML5 est enfin officialisé par le W3C

Dix ans de travaux auront été nécessaires pour finaliser le HTML5. Il vient d’être officialisé par le W3C, qui rassemble les grands acteurs du web et a reçu le statut de « recommandation », ce qui le place en version finale. Le langage est ainsi considéré officiellement comme un standard du Web.

HTML 5 Logo

Publicité

HTML5 : un format conçu pour représenter les pages Web

Le Consortium World Wide Web (W3C) vient de publier la recommandation HTML 5, la cinquième version du format de création de sites et d’applications Web. Même Gartner indiquait que le HTML5 faisait partie des dix technologies mobiles les plus importantes pour 2015 et 2016. 17 années après la version 4 du HTML et 20 ans après la création du consortium W3C, composé de grands acteurs du Web, le HTML5 est désormais officiel et a reçu le statut de « Recommandation », ce qui place ce langage comme un standard du Web. Le W3C a publié un communiqué et indiqué qu’il restait de nombreux points à étudier. Ce nouveau format permet de disposer de l’audio et de la vidéo sans plugins. Il permet un support natif de dessins vectoriels (SVG) et les notations mathématiques (MathML). Il propose deux interfaces de programmation graphiques, utiles pour les jeux. Il offre d’autres caractéristiques et une accessibilité plus riche des contenus dynamiques. Les développeurs disposeront d’une licence libre de droits pour les brevets de la part de plus de soixante sociétés.

La publication officielle du statut de recommandation pour le HTML5 ne signifie pas que le langage ne sera pas amélioré. De nouvelles versions vont arriver pour permettre d’adapter ce standard à d’autres domaines comme les applications Web avec le chiffrement, l’authentification et la gestion des identités. Des interactions avec les appareils, notamment la gestion des modules Bluetooth, des puces NFC et la gestion de capteurs. La conception et le développement, les dispositions, les graphismes ou encore les usages et l’accessibilité pour que le Web soit lu dans toutes les conditions. Cette nouvelle version du langage permet l’affichage des éléments Web au sein d’un navigateur et apporte des nouveautés comme la vidéo native sans plugins ou encore des webapp. Le HTML5 va enrichir le Web avec de nombreuses évolutions pour les applications Cloud ou des sites mobiles et se positionne comme un concurrent de Flash. La prochaine version devrait logiquement être la version 5.1 et pourrait proposer de nouveaux standards au niveau des services comme le paiement.


Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *