Huawei aurait également été infiltré par la NSA

Huawei aurait également été infiltré par la NSA

Selon des informations provenant du New York Times, l’agence de la NSA aurait infiltré les serveurs du géant chinois des télécommunications Huawei depuis des années.

Publié le 24 mars 2014 - 10:10 par François Giraud

Le Chinois Huawei aurait été infiltré par la NSA, selon des déclarations du New York Times publiées ce samedi. L‘opération Shotgiant dont l’agence Américaine est à l’origine depuis 2009 avait pour objectif de découvrir des relations entre le géant des télécommunications et l’armée Chinoise. Ces informations sont issues de révélations de l’ex-consultant de la NSA Edward Snowden et des documents datants de 2010 et consultés par le New York Times. Le groupe Huawei a été fondé par un ancien ingénieur de l’armée chinoise et le géant n’a pas reçu les autorisations pour mener certains projets d’infrastructures aux USA et en Australie pour des raisons de sécurité. Le NYT indique que la NSA s’est très rapidement intéressée aux équipements vendus par Huawei dans le monde.

La NSA aurait espionné Huawei depuis des années

Le New York Times indique que la NSA aurait espionné le géant Chinois depuis des années, passant au crible ses archives, ses documents internes, ses bases clients et même les codes confidentiels de produits du groupe. Le NYT précise que l’opération Shotgiant avait pour objectif de se servir des technologies de Huawei afin d’effectuer des surveillances via les équipements vendus à des pays tiers par le groupe de télécommunications. Le magazine allemand « Der Spiegel » indique que la NSA visait également des dirigeants politiques de divers pays dont l’Iran ou encore l’Afghanistan. Huawei a condamné ce lundi les pratiques d’espionnage qui auraient été pratiquées par la NSA suite aux révélations du New York Times.

Advertisements

Ailleurs sur le web