Hugo Barra, vice-président à l'international de Xiaomi revient dans la Silicon Valley

Hugo Barra, vice-président à l’international de Xiaomi revient dans la Silicon Valley

En août 2013, Hugo BARRA annonçait qu’il quittait le géant Google pour rejoindre Xiaomi. Le vice-président du développement international du fabricant chinois annonce son départ imminent.

Publié le 24 janvier 2017 - 11:25 par François Giraud

Hugo BARRA quitte Xiaomi et rejoint la Silicon Valley

Trois années après avoir intégré le chinois Xiaomi, le président du développement à l’international Hugo BARRA quitte le fabricant de smartphones pour retourner au sein de la Silicon Valley auprès de sa famille et de ses amis, et pour travailler sur de nouveaux projets. Il vient d’annoncer son départ sur son compte Facebook.

hugo-001

Publicité

Au mois d’août 2013, Hugo BARRA, l’un des cadres dirigeants de la société Google avait annoncé son départ pour travailler aux côtés de Xiaomi, le constructeur chinois de smartphones. Il était le vice-président de la section produit d’Android de Google. Hugo BARRA a occupé durant trois années le poste de vice-président du développement international au sein du fabricant de smartphones Chinois Xiaomi et vient d’annoncer sur son compte Facebook qu’il allait quitter la société.

Le Brésilien de quarante ans indique : « Mes trois années et demi passées chez Xiaomi ont été la plus grande aventure de ma vie. Maintenant, il est temps de rentrer à la maison. » Hugo Barra restera un peu chez Xiaomi, à titre honorifique, comme conseillé. Les fonctions qu’il occupait au sein de Xiaomi seront reprises par Xiang Wang, le responsable des chaines de production et des brevets. Hugo BARRA qui s’est longuement occupé d’Android au sein de Google avait pris la fonction de vice-président de Xiaomi International pour aider le groupe à développer le catalogue conséquent de produits et leur business général.

Hugo-Barra

Après trois ans passés chez Google, Hugo Barra rejoignait Xiaomi

Au sein de Xiaomi, Hugo BARRA avait pour principal objectif de faire connaître les produits de la société à l’international. Divers produits ont été implantés en Inde, au Malaisie ainsi qu’en Indonésie, mais également aux Etats-Unis avec la Mi Box notamment. Hugo Barra avait donc réussi ses objectifs et précise au sein de son message de départ, qu’il revient à la maison pour des raisons personnelles et de santé, et non professionnelles. Il a reconnu que l’environnement dans lequel il travaillait au sein de Xiaomi commençait à avoir des effets néfastes sur sa santé. Il aurait également le mal du Pays, ses amis et sa famille lui manqueraient. Il a conclu en indiquant que le groupe Xiaomi est désormais sur la bonne voie pour que son développement à l’international perdure.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *