Zone Numerique

Humvee déclare la guerre à Call of Duty (Activision)

Un constructeur auto attaque Call of Duty en justice

Comme chaque année depuis déjà très (trop ?) longtemps, Activision propose aux joueurs du monde entier le nouvel opus de sa saga phare : Call of Duty. Une saga qui a plongé les joueurs au coeur de la seconde Guerre Mondiale, avant de se moderniser au fil des opus, jusqu’à proposer une vision futuriste de la guerre avec Modern Warfare ou encore l’épisode de 2016, Infinite Warfare.

Un côté futuriste pas forcément du goût des joueurs, à en croire les scores de vente en léger recul chaque année. En 2017, Activision a décidé de revenir aux sources même de la saga, avec un opus WWII (re)plongeant les joueurs dans l’horreur de sa guerre de 39-45. Un pari réussi, puisque le jeu a permis de récolter pas moins de 500 millions de dollars… en seulement trois jours d’exploitation. Un Call of Duty WWII pas réellement du goût de tout le monde néanmoins, notamment du constructeur automobile Humvee, qui a décidé d’attaquer le géant américain en justice.

Ainsi, le groupe AM General LLC, qui gère la marque Humvee, a estimé que le géant Activision employait sa marque sans son consentement, et cela, dans les jeux comme dans les produits dérivés. Une exploitation abusive qui permet à Activision d’engranger des millions de dollars, un peu « sur le dos » de Humvee selon le groupe.

Même si Activision se défend de ces accusations, le groupe AM General LLC estime pour sa part que « le succès de Call of Duty est venu aux dépens de AM General et des consommateurs, qui sont se sont trompés en croyant que AM General licencie les jeux, ou soit en quelque sorte lié et/ou impliqué dans le processus de création des jeux  » La cour de Manhattan devrait donner son verdict prochainement, et il y a de grandes chances pour que ce dernier soit en faveur du groupe automobile. Pour Activision, cela impliquera sans doute de se délester de quelques millions de dollars, et certainement de mieux gérer l’exploitation des licences à l’avenir.