Icera, l'activité modems pour terminaux mobiles de Nvidia va être vendue l'an prochain

Icera, l’activité modems pour terminaux mobiles de Nvidia va être vendue l’an prochain

Nvidia, le fabricant de processeur prévoit de vendre dès l’année prochaine Icera, sa division de modems 3G et 4G LTE pour smartphones et tablettes.

Publié le 6 mai 2015 - 16:01 par François Giraud

Nvidia va réduire son activité Icera de modems 3G et 4G LTE

Le fabricant de processeur Nvidia dispose d’une division qui fabrique des modems 3G et 4G pour smartphones et tablettes. Cette activité va désormais être réduite jusqu’au second trimestre fiscal 2016, puis Nvidia vendra par la suite ses actifs. Les modems seront cédés à des sociétés tierces qui se chargeront d’intégrer les modules 4G LTE au sein des puces Tegra.

En 2011, Nvidia avait fait l’acquisition d’Icera pour un montant de 367 millions de dollars, un moyen de poursuivre les ventes importantes de modems au sein des puces Tegra du groupe, très présentes sur les smartphones et les tablettes. Initialement, Nvidia fournissait les puces Tegra et Icera les modems 4G/LTE, comme ce fut le cas avec la puce Tegra 4i dévoilée en 2013 qui était composée d’un SoC Nvidia et d’un modem Icera 4G/LTE intégré. Cependant peu de terminaux mobiles ont été lancés avec cette puce, faute de performances suffisantes.

Icera_Livanto

Publicité

La vente prévue d’Icera par Nvidia fait suite à une forte concurrence dans le domaine des modems pour terminaux fixes et mobiles. Rappelons que les modems Icera proposés actuellement par Nvidia équipent des smartphones, des tablettes, mais également des hotspots et ds ordinateurs fixes. Mais des concurrents tels que Qualcomm. Au cours du premier trimestre 2015, les ventes de puces de la gamme Tegra de Nvidia, disposant de modems Icera ont chuté de 14,5 points par rapport à l’année 2014 à la même période.

Nvidia indique cependant que ces modems seront encore vendus au moins pendant un an, jusqu’en 2016 et qu’ils continuent actuellement à être intégrés sur les processeurs Tegra. Il est cependant important de préciser que la division Icera de Nvidia emploie actuellement 500 personnes, situées en majorité au Royaume-Uni et dans l’hexagone, notamment à Sophia Antipolis, où un centre de recherche et développement avait été construit suite au rachat d’Icera.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *