iCloud : Apple aurait signé un accord avec Google pour utiliser sa plateforme ?

iCloud : Apple aurait signé un accord avec Google pour utiliser sa plateforme ?

Apple est en train de construire des datacenters pour héberger ses services iCloud. En attendant, le groupe veut diversifier son nombre de fournisseurs et va déplacer certains services au sein de la plateforme de Google.

Publié le 17 mars 2016 - 15:52 par François Giraud

Apple fait migrer certains de ses services iCloud sur la plateforme de Google

Afin de multiplier son nombre de fournisseurs et multiplier ces derniers, Apple ferait migrer une partie de ses services iCloud vers la plateforme de Google. Certains services d’Amazon Web Services seraient concernés. Rappelons que la marque à la Pomme utilise Microsoft Azure et Amazon Web Services (AWS) pour ses services iCloud, moyennant une somme de plus d’un milliard de dollars par an. Pour ne pas mettre tous les œufs dans le même panier, Apple aurait choisi de diversifier le nombre de ses fournisseurs, et se serait tourné vers le géant du Web, Google.

Selon certaines sources dont le site CRN, l’accord du transfert de certains services iCloud entre la marque à la Pomme et Google, aurait été signé l’an dernier, mais le groupe de Tim Cook n’aurait pas encore fait d’annonce officielle à ce sujet. Apple aurait fait le choix de réduire ses dépenses vis-à-vis d’Amazon Web Services. Apple aurait fait un chèque de 400 à 600 millions de dollars à Google pour pouvoir utiliser sa plateforme de stockage de données. 90% de l’activité Cloud d’Apple serait actuellement liée à Amazon et le groupe de Tim Cook veut élargir son nombre de fournisseurs.

google-datacenter-tech-13

Publicité

D’après Re/code, Apple utilisera la plateforme de Google en attendant de construire de nouveaux datacenters. Un nouveau centre de données devrait normalement être érigé en Arizona à Mesa, sur le site de GT Technologies, le fournisseur qui avait produit l’écran en cristal de saphir de l’iPhone. Apple va là aussi se diversifier et construire de nouveaux datacenters au Danemark et en Irlande. Toujours selon Re/code, Tim Cook aurait affecté une équipe baptisée McQueen qui aurait pour objectif d’en finir avec la dépendance d’Apple vis-à-vis des fournisseurs de cloud externes. Dans les trois ans à venir, Apple pourrait s’auto-suffire et gérer en interne iCloud, avec ses propres datacenters.


Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *