iCloud : Apple pourrait renforcer le chiffrement de données

iCloud : Apple pourrait renforcer le chiffrement de données

Apple mène un véritable bras de fer contre les autorités américaines, refusant de créer des « porte secrètes » au sein des iPhone. Il pourrait également renforcer le chiffrement des données sauvegardées au sein d’iCloud.

Publié le 17 mars 2016 - 9:33 par François Giraud

Apple pourrait chiffrer l’ensemble des données au sein d’iCloud

Des rumeurs indiquaient récemment que la marque à la Pomme envisageait de chiffrer l’ensemble des informations présentes au sein de son Cloud. Des propos confirmés par le Wall Street Journal. Apple travaillerait, en effet, sur un moyen de renforcer la sécurité de données stockées au sein de son nuage.

Tandis que le groupe de Tim Cook mène un bras de fer avec les autorités américaines, refusant de donner un accès à ses iPhone, cela ne devrait pas s’arrêter car Apple serait en train de développer une solution pour verrouiller encore un peu plus l’accès aux informations, notamment celles qui sont sauvegardées au sein de son nuage, iCloud. De quoi donner du fil à retordre aux autorités et poursuivre le débat houleux sur le chiffrement de données.

iCloud apple

Publicité

Pour Apple, la sécurité et la protection des données de ses utilisateurs est prioritaire. Le groupe ne serait donc pas prêt à coopérer avec les autorités américaines. Non seulement Tim Cook refuse d’ouvrir des « portes dérobées » au sein des iPhone pour permettre aux autorités d’accéder aux informations de ses clients, mais il pourrait aller beaucoup plus loin en renforçant la sécurité et l’accès aux informations stockées au sein de son nuage, iCloud. Rappelons que la solution Cloud d’Apple permet aux utilisateurs qui disposent d’une connexion Wi-Fi à sauvegarder des photos, de rendez-vous, des contacts, l’historique des appels, des messages ou encore des données de santé et de transférer avec simplicité leurs contenus vers un nouveau terminal.

iCloud deviendrait inaccessible sans mot de passe

Les utilisateurs pourraient par exemple avoir le choix de donner ou non la clé de leurs données personnelles à Apple. Un gage de sécurité pour les utilisateurs mais qui a un inconvénient car ils ne pourraient pas faire appel à la marque à la Pomme dans le cas du vol ou de la perte de leur smartphone. Actuellement, Apple peut encore avoir accès à vos données stockées sur le Cloud, mais avec le déploiement probable du chiffrement des informations, le groupe ne pourrait plus accéder à ces données. Seul le propriétaire du terminal aura la possibilité d’accéder aux données. Ce dispositif ne plaira certainement pas aux autorités américaines, dont le FBI.

De plus en plus d’utilisateurs achètent des smartphones équipés d’un dispositif de cryptage des données, depuis les révélations des écoutes téléphoniques réalisées par la NSA. Tim Cook défend la confidentialité des données privées des utilisateurs et ne veut pas mettre en place de « portes secrètes » permettant un accès aux autorités pour accéder aux données des iPhone.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *