L’iCloud d’Apple aurait été victime d’une cyberattaque en Chine

Le service de stockage de données en ligne de la marque à la Pomme aurait été victime d’une cyberattaque en Chine à laquelle le gouvernement pourrait être lié selon le site chinois Greatfire.org qui rapporte les faits. Comme le cryptage des données par Apple ne plaît pas à la Chine, les rumeurs pourraient s’avérer exactes.

iCloud apple

Une cyberattaque qui rappelle celles contre Google, Yahoo et Hotmail

Le site chinois Greatfire.org indique que les pirates ont interposé leur site Internet entre les utilisateurs et le service iCloud d’Apple afin de récupérer ou de bloquer les données et pourraient avoir eu accès aux codes confidentiels, aux photos, aux iMessages ainsi qu’aux contacts présents sur le Cloud. Ce site chinois surveille la censure d’Internet en Chine et indique que cette cyberattaque rappelle étrangement celles dont ont été victimes les groupes Yahoo!, Google ou encore Hotmail, la messagerie de Microsoft. Tandis que le ministre chinois des Affaires étrangères s’est refusé à tout commentaire, Reuters a contacté des experts en sécurité informatique qui ont confirmé que cette cyberattaque de la part du gouvernement chinois est tout à fait plausible. « Tout ce que j’ai pu voir va dans ce sens », a déclaré Mikko Hypponnen, directeur de la recherche chez F-Secure. « Le gouvernement chinois s’en prend directement aux utilisateurs chinois des produits d’Apple. »  Un porte-parole de China Telecom a démenti ces informations, et indiqué qu’elles sont fausses et dénuées de tout fondement. Greatfire.org précise que des navigateurs comme Chrome ou Firefox affichent une page d’erreur quand les internautes recherchent  à se connecter sur l’iCloud d’Apple depuis un PC, tandis que Qihoo, le navigateur le plus populaire de Chine y accède. Apple, qui avait indiqué vouloir stocker les données personnelles des internautes locaux pourrait être dans le collimateur des autorités chinoises. Rappelons que la marque à la Pomme a modifié sa politique de confidentialité et crypte désormais les données, ce qui risque de fortement déplaire à l’Empire du Milieu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here