Zone Numerique

iFixit : découvrez les pires produits high-tech de 2017

Le best of du pire signé iFixit

Depuis quelques années déjà, iFixit se fait un malin plaisir à torturer tous les appareils high-tech qui arrivent sur le marché. Un peu pour le plaisir peut-être, mais surtout pour évaluer le potentiel de réparation de chaque appareil. En effet, au fil des années, nos appareils high-tech sont visiblement devenus de plus en plus complexes à ouvrir (et à réparer), avec de nombreux éléments collés, voire soudés. Pour iFixit, cette fin 2017 est l’occasion de dévoiler les pires produits de l’année écoulée.

Ainsi, pour iFixit, la palme de l’année revient incontestablement au géant américain Microsoft, qui semble prendre un malin plaisir à rendre parfaitement hermétiques ses appareils. Pour le site web, c’est le Surface Laptop qui remporte le premier prix, avec une note de… 0/10 ! Impossible en effet d’ouvrir le laptop sans découper son clavier en alcantara, sans compter une belle dose de colle à bord, du blindage a gogo, des éléments soudés à la carte mère et des touches de clavier très sensibles à la casse. Un calvaire pour les réparateurs en somme.

Dans la suite du classement dressé par iFixit, on retrouve les Surface Pro 5 et Surface Pro Book 2, gratifiées toutes deux de la note de 1/10. Apple, réputé pour ses produits très difficiles à ouvrir/réparer, est également de la partie, avec son MacBook 2017 et son iPad 5. Si le premier récolte la note de 1/10, le second peut se targuer de doubler la mise, avec une note de 2/10.

Enfin, iFixit profite de l’occasion pour pointer du doigt un autre terminal, passé plus inaperçu : l’Essential Phone. En effet, ce smartphone signé Andy Rubin, et disponible depuis quelques mois dans une certaine indifférence générale, se veut également un modèle d’irréparabilité, iFixit étant forcé de congeler la face avant pour passer outre la colle utilisée pour fixer les éléments.