En Inde, un bouton "urgence" sera généralisé sur tous les téléphones à partir de l'an prochain

En Inde, un bouton « urgence » sera généralisé sur tous les téléphones à partir de l’an prochain

Pour faire face à la recrudescence des agressions sexuelles faites aux femmes, le gouvernement Indien vient de voter une loi obligeant de disposer d’un bouton « panique » sur son téléphone à compter du 1er janvier 2017.

Publié le 27 avril 2016 - 9:29 par François Giraud

Les smartphones commercialisés en Inde devront être équipés d’un bouton « urgence »

Dès l’an prochain, l’ensemble des téléphones mobiles et smartphones qui seront commercialisés en Inde devront obligatoirement disposer d’un bouton « urgence » afin de développer la sécurité des femmes, dans le cadre de la lutte contre les violences sexuelles. Un moyen d’appeler à l’aide à tout moment de n’importe où dans le pays grâce à ce bouton anti-panique et la localisation via GPS.

smartphones

Publicité

Ce lundi soir, le ministre des télécommunications, Ravi Shankar Prasad a annoncé que « la technologie est uniquement destinée à améliorer la vie et quelle meilleure utilisation que de s’en servir pour la sécurité des femmes ». la touche qui sera installée sur l’ensemble des smartphones ou téléphones mobiles permettra d’alerter les services d’urgence sans avoir besoin de composer de numéros spécifiques, simplement en appuyant sur la touche dédiée. Le smartphone sera ainsi géolocalisé et les services concernés pourront se rendre rapidement sur les lieux d’où le signal a été lancé. A compter du 1er janvier 2017, aucun téléphone ne pourra être vendu en Inde sans cette touche d’urgence et un GPS intégré.

Les agressions sexuelles sont courantes en Inde selon Radha Kumar, une spécialiste indienne des conflits ethniques. Les Nations Unies se sont également exprimées sur le sujet et sont du même avis. Les chiffres officiels indiquent que 36 735 viols ont été recensés en 2014 dans le pays, un chiffre en dessous de la réalité selon les défenseurs des droits des femmes. Le pays a été confronté à de nombreuses affaires ces dernières années. En 2012, six hommes ont violé une étudiante de 23 ans avant qu’elle ne succombe à ses blessures. En 2014, une jeune femme de 20 ans par tous les hommes de son village pour être tombée amoureuse d’un homme d’un village mitoyen. Le gouvernement a donc décidé de prendre des mesures pour protéger les femmes. L’ensemble des téléphones devront donc être équipés de ce bouton « panique » et il sera possible de paramétrer son smartphone pour que cette fonction soit effective, sans changer de modèle.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *