Instagram va proposer des outils pour toucher un maximum d’annonceurs

A l’image de Facebook qui tire une grande partie de ses revenus de la publicité, Instagram va désormais s’ouvrir au maximum d’annonceurs. La publicité va monter en puissance. De nombreuses nouveautés dont des outils vont être proposés aux annonceurs. Ces derniers pourront désormais cibler leurs campagnes publicitaires grâce à des critères beaucoup plus précis, comme les centres d’intérêt des utilisateurs ou encore leur localisation.

Il y a deux ans, la publicité avait fait son apparition sur Instagram mais les annonceurs étaient sélectionnés et peu d’entre eux avaient la chance de pouvoir proposer leurs annonces sur la plateforme. Parmi eux, on pouvait retrouver Banana Republic ou encore Levi’s. Les campagnes publicitaires proposées étaient triées sur le volet, davantage qualitatives et en accord avec l’esprit d’Instagram. L’an dernier, on pouvait retrouver des vidéos et depuis la fin du premier trimestre 2015, les publicités ont commencé à être plus nombreuses.

Pub Instagram

Prochainement, les publicités sur Instagram seront quasi permanentes et le réseau social va mettre à disposition des annonceurs de nombreux outils pour qu’ils puissent proposer des annonces ciblées, en utilisant les données de Facebook. Les personnes ciblées par les annonces publicitaires pourront acheter un produit ou s’enregistrer à un service. Les partenaires marketing et certaines agences auront la priorité pour proposer leurs annonces, mais Instagram a précisé que les fonctions seront ensuite étendues à tout le monde, et cela, avant la fin de l’année.

Une étude de Forester datant de l’an dernier montre que le taux d’interaction avec les marques est de 4,21% sur Instagram contre 0,07% sur Facebook. Le cabinet d’étude prend l’exemple d’une publicité pour « Red Bull ». Elle a recueilli 2 600 « j’aime  » sur Facebook et 36 000 sur Instagram. Le problème qui se pose actuellement pour la plateforme concerne ses utilisateurs, au nombre de 300 millions de membres actifs. Le réseau se demande comment les membres vont accepter ces changements et si la relation entre la plateforme et ses utilisateurs ne va pas en pâtir. Avec ces changements, Instagram pourrait réaliser entre 1,3 et 2,1 milliards de dollars de chiffre d’affaires grâce à la publicité cette année d’après Capital Markets.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here