Intel pourrait délaisser le marché du mobile au profit de l’IoT et de la 5G

Après avoir annoncé un plan de restructuration qui mettrait en péril 11% de ses effectifs, soit 12 000 salariés à cause du déclin du marché du PC, le groupe Intel a dévoilé sa nouvelle stratégie orientée autour de cinq axes prioritaires. Le groupe a également déclaré ce weekend qu’il allait abandonner trois processeurs pour mobiles, les SoC SoFIA, Broxton et Cherry Trail, des processeurs fabriqués pour smartphones et tablettes.

intel

Intel pourrait concentrer ses activités dans cinq domaines

Le groupe Intel a décidé de recentrer sa stratégie autour de cinq grands domaines et indique que la loi de Moore est encore d’actualité mais qu’il est largement touché par le déclin du marché du PC causé en partie par l’essor des terminaux mobiles. Cinq axes ont donc été définis par les responsables du groupe avec le Cloud et les centres de données, lieux où le groupe poursuit son développement de ventes de processeurs, l’Internet des Objets et les objets connectés, la 5G, où le groupe veut se positionner, les mémoires programmables en relation avec les datacenters et les objets connectés mais également des technologies du futur comme la mémoire 3D XPoint et la Loi de Moore à laquelle Intel reste proche, même si divers analystes indiquent sa mort programmée.

Le groupe a débuté un plan de restructuration qui prendra fin en 2017

Le plan de restructuration annoncé devrait permettre au groupe Intel de faire des économies, de l’ordre de 1,4 milliard de dollars dont plus de la moitié dès cette année. Au cours du premier trimestre 2016, le fondeur a réalisé un bénéfice net de 3% à 2 milliards de dollars et un résultat par action de 42 cents seulement, tandis que les analystes financiers tablaient sur 47 cents par action. Le chiffre d’affaires est en-deçà des attentes, avec une faible progression de 7 points à 13,7 milliards de dollars et une marge brute à 59,3%. Dans un communiqué, le groupe parle de consolidations de sites à l’échelle mondiale, d’une combinaison de départs volontaires et d’une réévaluation de programmes en cours. Le plan de restructuration qui a débuté s’échelonnera jusqu’en 2017, même si les employés concernés seront avertis dans les deux mois à venir.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here