Intel annonce un objectif de 40 millions de tablettes pour l'an prochain

Intel annonce un objectif de 40 millions de tablettes pour l’an prochain

Brian Krzanich, le CEO d’Intel indique des résultats stabilisés pour ce trimestre sur le marché des PC et prévoit que son chiffre d’affaires sera stable en 2014. Il indique par ailleurs que 2014 sera une année de transition. Brian Krzanich se veut rassurant et précise que la baisse des ventes de composants pour ordinateurs sera comblée par la présence sur d’autres segments comme le mobile.

Publié le 22 novembre 2013 - 9:54 par La rédaction

Brian Krzanich, le nouveau patron d’Intel se veut rassurant et prévoit un chiffre d’affaires stable pour 2014. Certes les ventes de composants pour ordinateurs ont baissé, mais le groupe prévoit de se positionner et de faire regrimper les chiffres grâce à d’autres produits. Le CEO d’Intel a évoqué ce jeudi, lors de la journée annuelle des investisseurs, se positionner sur d’autres segments comme le mobile. Il indique que le marché du PC commence à voir des signes de stabilisation. Il indique que « le marché du PC commence à connaître un ralentissement de la baisse des ventes et le marché des entreprises commence à se reprendre, en particulier sur les marchés matures ».

Le segment du mobile va contrebalancer la baisse des ventes du marché du PC

Pour garder des résultats corrects face au déclin du marché du PC, Intel s’est positionné sur les terminaux hybrides, à mi-chemin entre le PC et la tablette. Intel va proposer des appareils d’entrée de gamme avec ses puces et proposer des plateformes correspondant aux différents systèmes d’exploitation, Windows, Android ou encore iOS d’Apple. Brian Krzanich précise vouloir se positionner sur le marché des tablettes et souhaite multiplier par quatre sa présence en 2014, soit atteindre 40 millions d’unités équipées de microprocesseurs Intel, soit 15,2 points de parts de marché, contre 5,4% actuellement. Des tablettes Intel vont être dévoilées fin 2014, avec des prix défiant toute concurrence, à savoir des tarifs inférieurs à 100 euros. Stacy Smith, le directeur administratif et financier du groupe a précisé que les ventes de PC devraient encore baisser l’an prochain, mais les puces destinées aux serveurs devraient compenser les pertes liées à la baisse des ventes de PC. Il a précisé que la marge brute d’Intel serait sensiblement la même qu’en 2013, autour de 60%. Avec un positionnement sur d’autres produits mobiles l’année prochaine, le groupe devrait faire regrimper ses résultats. Comme l’indique Brian Krzanich, le pire de la crise du marché des ordinateurs personnels semble être derrière nous.

Advertisements

Ailleurs sur le web