Intelligence Artificielle : Facebook s'installe à Paris

Intelligence Artificielle : Facebook s’installe à Paris

Facebook annonce l’ouverture d’un centre de recherche dans la ville de Paris consacré à l’intelligence artificielle. Florent Perronnin prendra la direction de cette unité.

Publié le 2 juin 2015 - 15:13 par François Giraud

Facebook va ouvrir un laboratoire d’intelligence artificielle à Paris

Le réseau social de Mark Zuckerberg vient d’annoncer ce mardi la création d’un centre de recherche au sein de la capitale française spécialement dédié à l’intelligence artificielle. Environ 25 chercheurs travailleront à terme dans ce nouveau centre. Yann LeCun, un Français, professeur à la New York Univesity et expert en intelligence artificielle dirige déjà l’un de ces laboratoires.

Six chercheurs ont déjà été recrutés par Facebook pour le bureau situé à Paris. Le réseau social compte déjà une quarantaine de personnes dont des Français qui effectuent des recherches dans ce domaine, réparties entre le bureau de New York et celui du siège social du groupe à Menlo Park. La ville de Paris a été choisie car elle comporte de nombreux talents en recherche informatique et dans l’intelligence artificielle, un vivier intéressant pour Facebook.

Facebook

Publicité

Facebook veut faire de l’intelligence artificielle une priorité et les chercheurs travailleront sur des projets à long terme. Le programme FAIR pour Facebook Artificial Intelligence Research comprendra l’ensemble de ces nouveaux talents. Certains sont installés sur les bureaux du siège du groupe et à New York. D’autres chercheurs seront affectés au bureau parisien, qui devient le troisième centre FAIR du groupe américain. Il sera dirigé par Florent Perronnin.

Un partenariat a été signé avec l’Inria

Un partenariat avec l’Inria sera également signé et des projets communs seront menés. Des doctorants de l’institut national de recherche en informatique et en automatique seront accueillis au sein de Facebook et le réseau social prévoit déjà de collaborer avec d’autres grandes écoles ou universités. Les centres FAIR travaillent d’ores et déjà sur des stratégies pour connecter les personnes à Internet, sur des moyens pour réduire le spam sur le réseau social. Les équipes de FAIR sont actuellement en train de travailler sur des projets sur l’apprentissage des machines ou sur un système de traduction automatique d’un texte.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *