Les robots créés par l’homme sont-ils source de danger pour l’humanité ?

Le débat de voir les machines dominer un jour l’humanité a été relancé par le célèbre astrophysicien Stephen Hawking. Les experts en Intelligence Artificielle ont des avis partagés sur la question et sur les affirmations de l’astrophysicien britannique. De nombreux groupes investissent dans les intelligences artificielles ce qui inquiète certains scientifiques.

Stephen Hawking

Stephen Hawking, astrophysicien Britannique

Stephen Hawking indique que les IA pourraient représenter un danger

Stephen Hawking, atteint d’une maladie paralysante, une dystrophie neuromusculaire et qui s’exprime à l’aide d’un ordinateur mis au point par Intel, a indiqué cette semaine à la BBC, que les formes d’intelligence artificielle créées par l’homme s’avèrent très utiles mais pourraient, un jour, mettre fin à la race humaine. le milliardaire Elon Musk avait déjà expliqué avoir investi dans des entreprises d’intelligence artificielle pour voir son évolution et s’assurer que les conséquences sont bonnes et sans risque.

Stephen Hawking explique que les intelligences artificielles créées par l’homme et qui font l’objet de nombreux investissements pourraient représenter un danger et « nous dépasser tous ». Il indique que l’IA pourrait devenir un vrai danger dans un futur pas très distant, notamment si les systèmes informatiques étaient capables de s’améliorer par eux-mêmes, sans l’intervention de l’homme. Il précise que l’homme met du temps pour s’améliorer alors que la machine respecte la loi de Moore, qui lui permet de doubler ses capacités en seulement 18 mois. Les ordinateurs pourraient très bien, selon l’astrophysicien, prendre le pouvoir sur l’homme, ce qui représente, à terme, une menace pour l’espèce humaine !

D’autres scientifiques se penchent sur la question et les dangers du développement des intelligences artificielles. C’est le cas de Peter Thiel, créateur de PayPal, ou d’Elon Musk, fondateur de Tesla et SpaceX qui précise que l’intelligence artificielle est « pire que la bombe nucléaire ». De grands groupes investissent massivement dans ce domaine, c’est le cas de Google qui a racheté DeepMind pour un montant de 400 millions de dollars.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here