Brillo, un nouvel OS mobile spécialement destiné à l’Internet des Objets

Selon diverses sources dont le magazine The Information, le géant du Web Google serait en train de développer un nouvel OS mobile, une déclinaison de son OS Android, baptisé Brillo en interne et qui serait destiné à l’Internet des Objets (IoT). Ce nouvel OS pourrait être présenté lors de la prochaine Google I/O qui débutera dans quelques jours.

Google travaillerait sur une technologie qui permettrait à des appareils de faible puissance de fonctionner. Des objets connectés qui ne disposeraient que de 32 Mo ou 64 Mo de mémoire vive contrairement aux 512 Mo requis pour la version standard d’Android. L’OS Brillo serait une déclinaison du système d’exploitation mobile Android. En proposant l’OS Brillo, il serait ainsi possible d’équiper des objets du quotidien comme des ampoules ou divers capteurs pour la future maison connectée. L’article indique que cette nouvelle technologie permettrait aux constructeurs d’équiper de nombreux appareils comme des réfrigérateurs ou des capteurs pour le jardin.

android logo

Un marché en plein essor où Google compte bien se positionner

L’Internet des Objets est en plein essor, notamment au niveau de la maison intelligente et Google compte bien se positionner sur ce nouvel univers à fort potentiel. Les objets connectés utilisent des processeurs pour être activés. Avec cette nouvelle technologie, Google pourra proposer des applications spécifiques et optimisées pour Android. En développant Brillo, Google pourra également proposer son nouvel OS aux entreprises qui se positionnent sur le marché de l’Internet des Objets.

Actuellement, l’OS dédié aux objets connectés porterait le nom de Brillo mais devrait par la suite être rebaptisé avec un nom comportant le terme Android. Ce nouvel OS devrait donc venir compléter la gamme des systèmes d’exploitation existant de Google, à savoir, Android et Android Wear, son OS dédié aux wearables dont les montres connectées. Nous en saurons certainement davantage le 28 mai prochain lors de la Google I/O.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here