Internet Explorer : le "Do Not Track" ne sera plus activé par défaut

Internet Explorer : le « Do Not Track » ne sera plus activé par défaut

Microsoft vient de prendre la décision de ne plus activer par défaut le « Do Not Track » au sein d’Internet Explorer qui permettait aux utilisateurs de ne pas être ciblés par des annonceurs.

Publié le 7 avril 2015 - 15:59 par François Giraud

Microsoft désactive la fonction « Do Not Track » au sein d’Internet Explorer

Microsoft vient de décider de désactiver la fonction « Do Not Track » qui était installée par défaut au sein d’Internet Explorer. Cette fonction permettait aux utilisateurs de ne plus être ciblés par les annonceurs. Une désactivation qui avait suscité la colère de ces derniers. Cette fonction permet en effet de limiter le suivi publicitaire. Dans les prochaines versions du navigateur de Microsoft, la fonction de ne sera donc plus activée et ce sera à l’utilisateur de le faire.

Une fonction qui avait été installée par l’éditeur en 2012 pour se démarquer de la concurrence au sujet du suivi publicitaire qui fait couler beaucoup d’encre. La fonction « Do Not Track » permettait aux utilisateurs de choisir s’ils souhaitaient ou non être « suivis » par les annonceurs. Dans un billet de blog, Brendon Lynch, responsable de la vie privée au sein de Microsoft, vient d’annoncer que les prochaines versions du navigateur ne disposeront plus de cette fonctionnalité, activée par défaut. En 2012, des sociétés comme Yahoo indiquaient que le choix de Microsoft nuisait à l’expérience des utilisateurs sans refléter leur volonté.

Internet Explorer DO NOT TRACK

Publicité

Le DNT doit refléter la préférence de l’utilisateur

La fonctionnalité « Do Not Track » permet aux utilisateurs d’Internet Explorer de gérer plus facilement leurs données personnelles et de visualiser la communication de leurs données à des tiers.  Les membres du World Wide Web Consortium définissent les standards utilisés sur Internet. Ils ont mis en place diverses spécifications et indiqué que le « Do Not Track » doit obligatoirement être proposé aux utilisateurs et ne pas être choisi par un tiers.

Microsoft indique que cette nouvelle décision de ne plus activer la fonction par défaut résulte d’une évolution du standard DNT au sein du World Wide Web Consortium, qui indique clairement que le DNT doit refléter la préférence de l’utilisateur ». Ce sera donc à lui seul de le remettre en fonctionnement s’il le désire et non à l’éditeur de l’activer par défaut.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *