Thales et SES signent un partenariat stratégique pour proposer l’Internet haut débit dans les airs

Permettre aux passagers d’un vol Paris-New York de visualiser des vidéos en streaming ou de surfer sur la toile en haut débit sera prochainement possible grâce à la collaboration entre le groupe français Thales et l’opérateur de satellites SES. Les deux groupes viennent de signer un partenariat stratégique permettant d’offrir un accès à l’Internet Haut Débit au sein des avions.

thales-ses-internet-haut-debit-avions-600

 

Certaines compagnies aériennes proposent déjà quelques services à ses passagers afin qu’ils puissent par exemple consulter leurs courriels et y répondre durant un vol, mais d’ici à pouvoir regarder une vidéo en streaming ou pouvoir s’adonner à son jeu préféré, le chemin à parcourir restait encore long. Mais le groupe français Thales et l’opérateur de services satellitaires SES vont y remédier, en apportant l’Internet Haut Débit à bord des avions, il sera donc possible de pouvoir surfer et d’obtenir une vitesse de téléchargement bien supérieure à ce que l’on trouvait actuellement.

Des services qui permettront, aux passagers américains dans un premier temps, de visualiser une vidéo sur Netflix, discuter via Skype ou un autre service de messagerie instantanée en temps réel ou jouer en réseau. Les premiers tests grandeur nature seront réalisés sur le continent Américain au cours de l’année prochaine pour être ensuite étendus à l’ensemble du globe si ces derniers sont probants. Patrice Caine, PDG de Thales Group à indiqué que ce seront les compagnies aériennes qui fixeront le prix à appliquer pour pouvoir accéder à l’Internet Haut Débit dans les airs. Ce surcoût sera probablement intégré dans le prix des billets en tant que service. Le PDG a également précisé : « Nous nouons un partenariat qui fera date dans l’histoire de la connectivité aérienne, pour lancer un système qui permettra aux compagnies aériennes d’offrir aux passagers un accès Wi-Fi aussi efficace en vol que la fibre chez soi. »

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here