Internet : la Corée du Nord a été victime d'une seconde panne géante

Internet : la Corée du Nord a été victime d’une seconde panne géante

La Corée du Nord a été privée une nouvelle fois d’Internet durant plus de neuf heures en début de semaine. Des experts font le lien avec les attaques ciblant Sony Pictures !

Publié le 24 décembre 2014 - 11:42 par François Giraud

Une nouvelle panne Internet en Corée du Nord ce mardi 23 décembre

La Corée du Nord a été victime d’une nouvelle coupure Internet ce mardi 23 décembre 2014, après avoir subi le même phénomène la veille. Lundi 22 décembre, le pays faisait les frais d’un black out total. L’ensemble des quatre réseaux de connexions nord-coréens qui transitent tous par le groupe de télécommunications chinois Unicom avait été mis hors d’état de fonctionner à 15h41 indiquait la société américaine Dyn Research. Qui est derrière cette coupure Internet. Selon des experts en cybersécurité, il s’agirait tout simplement d’une initiative du gouvernement américain en représailles au piratage de Sony Pictures.

Piratage de Sony Pictures : Barack Obama avait annoncé que Washington répliquerait

Suite au piratage des systèmes informatiques de Sony Pictures qui s’étaient déroulés dernièrement et de la publication d’informations confidentielles et d’emails sur la toile, le gouvernement américain avait annoncé qu’il y aurait des représailles. En fin de semaine dernière, le président des Etats-Unis, Barack Obama avait annoncé que Washington répliquerait à Pyongyang face à ce piratage par « une réponse proportionnée », qui a notamment eu une répercussion sur la sortie en salles du film ‘The Interview !« . De récentes informations ont indiqué que certaines salles de cinéma projetteraient le film ce jeudi 25 décembre comme prévu. Le gouvernement américain a indiqué qu’il ne commentait pas les problèmes dont la Corée du Nord faisait l’objet, mais les experts en cybersécurité pensent que les Etats-Unis sont derrière cette coupure géante.

dii-pyongyang

Publicité

D’autres pistes sont possibles dont des problèmes techniques en interne

Le département d’Etat n’a pas précisé si les USA étaient à l’origine de la coupure Internet en Corée du Sud mais avait simplement précisé que le gouvernement Obama étudiait « une série d’options » plus ou moins visibles pour sa riposte au piratage des studios hollywoodiens. les experts précisent que les Etats-Unis ne sont pas les seuls à pouvoir provoquer cette coupure en Corée du Nord. L’Empire du Milieu serait également au rang des suspects. Pekin étant irrité par le comportement de son allié nord-coréen aurait pu lui couper l’accès à Internet pour montrer son désaccord indiquent les experts en cybersécurité. Les connexions Internet nord-coréennes passant toutes par la Chine, ce scénario serait probable.

James Lewis, analyste de DSIS indique que la piste interne est également à étudier et qu’il pourrait s’agir tout simplement d’un dysfonctionnement interne nord-coréen. Rappelons que la coupure a été produite à la suite de problèmes au niveau des connexions sous la forme d’une baisse de l’activité des réseaux. Il pourrait donc bien s’agir d’un problème purement technique et non pas d’une cyberattaque lancée par un pays extérieur.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *