Intel lance IoT Plateform, pour proposer aux développeurs un produit « all-in-one »

Intel, qui dispose depuis deux ans deux plateformes matérielles permettant de développer des objets connectés, vient de lancer une plateforme baptisée IoT Plateform, destinée aux développeurs et qui comprendra une partie hardware et une partie software, nécessaires au fonctionnement des objets connectés sous la forme d’un produit tout-en-un. Un moyen pour Intel de ne pas rater le coche une troisième fois, comme ce fut le cas avec les smartphones et les tablettes. Le fondeur veut proposer une solution clés en main qui va regrouper la partie matérielle et logicielle au sein d’un même produit pour les développeurs et les constructeurs d’objets connectés. Un marché en pleine explosion avec un prévisionnel de 50 milliards d’objets connectés (machines, terminaux connectés et objets) en 2020 selon Mike Bell et ce marché devrait connaitre un réel succès dès l’année prochaine, notamment avec la sortie de l’Apple Watch.

Intel IoT PlateformIntel IoT Plateform

Proposer un produit tout-en-un aux fabricants et développeurs d’objets connectés

Intel compte bien se positionner sur ce marché et connaitre la même destinée. Pour arriver à ses fins, il vient de lancer une plateforme dédiée aux objets connectés, baptisée IoT Plateform, pour Internet of Things Plateform. Pour développer cette structure, Intel vient de s’entourer de groupes comme Dell ou Capgemini. La plateforme aura pour rôle de permettre de connecter n’importe quel objet comme un tracker d’activité, une montre connectée, une voiture ou un réfrigérateur par exemple, facilement à Internet et au Cloud.

Comme l’indique le Wall Street Journal, Intel compte bien se placer au centre de l’Internet des objets et fournira via sa plateforme une base technologique permettant aux concepteurs et développeurs de créer facilement des objets intelligents. IoT Plateform permettra également d’envoyer aux data centers des données collectées par les objets connectés en vue de réaliser diverses analyses. Le fondeur ne devrait donc pas se cantonner seulement aux puces mais se placer comme un acteur incontournable au sein des wearables et de l’Internet des objets.

Intel devrait logiquement jouer la carte de la sécurité et des logiciels au sein des objets connectés et pourrait par la suite proposer ses puces basse consommation  pour équiper divers objets connectés. Le fondeur a profité d’un événement en direct de San Francisco pour annoncer le lancement de sa plateforme IoT et pour présenter Wind River Edge Management System, un environnement technologique dédié aux opérations IoT et basée sur le Cloud.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here