iOS 8 est un exemple de sécurité selon Apple

iOS 8 est un exemple de sécurité selon Apple

Données privées: Tim Cook promet que son nouvel OS mobile garantit la sécurité des données des utilisateurs et attaque indirectement Google en indiquant « ne pas monétiser les informations de ses utilisateurs. »

Publié le 19 septembre 2014 - 8:10 par François Giraud

Données privées: Google dans la ligne de mire de Tim Cook

Apple a récemment indiqué que les photos de célébrités dénudées qui ont fuité sur la Toile n’étaient pas le fruit d’une faille de son système iCloud. Tim Cook a décidé de promouvoir sa politique de sécurité mise en place avec son OS mobile iOS 8. Il indique que les données stockées sur iCloud peuvent désormais être protégées par la vérification en deux étapes qui assure également la sécurité du compte Apple ID et que son groupe « ne monétise pas les informations que vous stockez sur votre iPhone ou iCloud. » Ces termes ont été écrits de sa propre main dans une lettre publique. En indiquant ne pas réaliser d’études marketing avec les profils de ses utilisateurs, Tim Cook s’en prend indirectement à ses concurrents Google et Facebook qui collectent des données sur leurs utilisateurs. Apple s’engage à sécuriser les données confidentielles et indique qu’iOS 8 permettra une meilleure sécurité des données. Le groupe se refuse de déchiffrer des données privées sur demande des autorités et indique « notre engagement auprès du client de s’arrête pas à cause d’une demande d’information du gouvernement. » Moins de 0,00385 % des clients ont été concernés par une requête légale selon la marque à la Pomme.

Tim Cook attaque indirectement Google

Invité sur le plateau de Charlie Rose pour une interview sur la chaîne américaine PBS, Tim Cook ne s’est pas gêné pour tacler la concurrence et en particulier Google. A la question qui lui a été pose concernant l’adversaire d’Apple qui figure parmi les grands noms de la high tech, le patron a répondu que Google se positionnait comme concurrent numéro un. Tim Cook a cependant indiqué que Facebook est un partenaire et a indiqué son intention de se lancer dans les réseaux sociaux. Mais à la fin de l’interview qui a duré plus d’une heure, le patron d’Apple n’a pas oublié d’indiquer qu’il faut remettre les choses à leur place, en évoquant la collecte des données réalisées par Apple. Il indique : « Notre activité ne repose pas sur la détention d’informations sur vous. Vous n’êtes pas un produit. »  Il poursuit en demandant aux consommateurs d’être vigilant à l’égard de « ces sociétés qui gagnent principalement de l’argent en collectant massivement des données privées; » et précise que les victimes ont alors le droit de s’inquiéter. Il termine son allocution en précisant: « Nous ne lisons pas vos emails et n’avons pas accès à votre iMessage. » Google a clairement été visé par Tim Cook !

Advertisements

Ailleurs sur le web