iOS, Android... vers la fin des mises à jour qui plombent nos smartphones ?

iOS, Android… vers la fin des mises à jour qui plombent nos smartphones ?

Le Parlement Européen va se pencher sur un projet de loi visant à encadrer le processus de mise à jour de nos terminaux mobiles.

Publié le 4 juillet 2017 - 8:57 par Stéphane Ficca

Un rapport remis au Parlement Européen

Que vous soyez adepte d’Android, d’iOS ou même de Windows Phone (pourquoi pas), vous avez forcément déjà vécu au moins une phase de mise à jour de votre terminal mobile. En effet, régulièrement, les constructeurs proposent des mises à jour firmware de leur OS, ces dernières intégrant plus ou moins de nouveautés, et pouvant impacter de manière positive et négative les performances de votre smartphone… En effet, il n’est pas rare depuis quelques années que la dernière mise à jour majeure d’iOS ou d’Android finisse par ralentir votre smartphone de génération précédente, avec évidemment l’impossibilité de revenir en arrière…

iphone-6splus-colors

Publicité

Une « obsolescence programmée » selon certains, que le Parlement européen semble fermement décidé à combattre. En effet, un rapport va être soumis dès aujourd’hui, concernant notamment ce souci lié aux mises à jour, mais aussi à la difficulté (voire l’impossibilité parfois) à réparer certains produits. C’est le cas notamment de la récente Surface Laptop de Microsoft, qui ne dispose d’aucune vis, et qui ne peut donc en aucun cas être réparée (ni démontée) par un tiers, sans endommager considérablement le produit.

A l’intérieur de ce même rapport il sera notamment demandé que « les mises à jour logicielles essentielles soient réversibles et accompagnées d’informations sur leurs conséquences sur le fonctionnement de l’appareil, et que les nouveaux logiciels essentiels soient compatibles avec les logiciels de génération antérieure. » En d’autres termes, cette récente mise à jour iOS qui a flingué les performances de votre iPhone 4S devrait non seulement être clairement expliquée en amont par Apple, mais il devrait également être possible de revenir, en toute simplicité, à un firmware inférieur. Du côté de chez Apple, on pointe également les alertes de mise à jour, trop fréquentes, qui ont, qui plus est, la fâcheuse tendance à rendre inutilisable un matériel pourtant parfaitement fonctionnel avant cette même mise à jour…

Google Android Apps

Pour Pascal Durand, député Européen, il est grand temps pour les utilisateurs de pouvoir clairement faire la différence entre une mise à jour purement commerciale, et une vraie mise à jour de sécurité. Du côté de chez Android, le souci est davantage lié à la fragmentation de l’OS, puisque la toute dernière version en date du système, pourtant lancée en fin d’année dernière, équipe actuellement environ 10% des smartphones en circulation. Une situation qui impose à certains utilisateurs de remplacer leur smartphone datant parfois de un ou deux ans seulement, pour un modèle plus récent, capable de supporter la dernière mise à jour de sécurité.

Autant de situations qui pourraient évoluer si le rapport est adopté par le Parlement Européen, qui pourrait prochainement proposer une nouvelle loi visant à encadrer de manière un peu plus clair tout le processus de mise à jour de nos smartphones et tablettes. Affaire à suivre donc.


Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *