Apple a dévoilé le tant attendu iPhone 5S lors de sa keynote de cette semaine. Nous vous proposons de faire le tour de ce nouveau terminal en dix points clés tant positifs que négatifs. Au niveau de son design, l’iPhone 5S reprend les lignes de son prédécesseur l’iPhone 5. Ce nouveau modèle est désormais le haut de gamme de la marque à la Pomme. Vous pouvez commander l’iPhone 5S à compter du 20 septembre 2013. Les prix qui ont été annoncés lors de la keynote comprennent un abonnement d’une durée de deux ans et sont de 199$ en version 16 Go, 299$ en version 32 Go et de 399$ en version 64 Go. Pour la France, il faudra compter 699€ pour la version en 16 Go nu.

L’iphone 5S en 10 points

Un appareil photo iSight avec des fonctions comme le Slow Motion, même si le capteur conserve 8 millions de pixels comme l’ancienne version. iOS 7 a été optimisé pour ce capteur et réalisera automatiquement la balance des blancs, réglera l’exposition. Le capteur dispose de nouvelles lentilles à base de 5 éléments et une ouverture à 2.2. L’application caméra règle la balance de blancs, l’exposition, et crée une plage dynamique de photos à 15 zones d’exposition. La meilleure est alors choisie.  Il y a un « Burst mode » : des photos sont prises à très grandes vitesses, pour sélectionner une photo d’un personnage en mouvement sans avoir de flou.

Une puce A7 qui permet de doubler les performances de calcul. Il permettra de faire tourner des applications très gourmandes comme certains jeux par exemple. Ce processeur est en architecture 64 bits. Le gain de puissance est de31% par rapport à l’ancienne puce A6 en 32 bits de l’iPhone 5. Avec ce processeur A7 en 64 bits, l’iPhone 5S améliore l’affichage des animations, des effets de transparence et les effets graphiques également. L’iOS 7 tourne à 64 bits sur l’iPhone 5S. La puce A7 a été entièrement revue : 102 mm2  et rétrocompatibilité 32 bits. L’iPhone 5S serait 56 fois plus rapide que l’iPhone de première génération. Il gère Open GL 3.0.

Une puce M7, intégrée au processeur A7, capable d’utiliser les capteurs classiques pour surveiller en permanence les mouvements ce qui va permettre à de nouvelles applications de voir le jour entre autres dans le domaine de la santé ou du fitness. C’est un microprocesseur qui gère en continue la mesure de données, l’accéléromètre, le gyroscope, la boussole…

Autonomie: Elle est meilleure et assure 10 heures en appels 3G ainsi que 10 heures en WI-Fi, en LTE. Apple annonce 250 heures en veille.

Touch ID Sensor: Une réelle innovation avec ce lecteur biométrique intégré dans le bouton Home qui va permettre de déverrouiller son iPhone, d’effectuer des achats sur iTunes, AppStore et iBooks Store. Il a été pensé pour augmenter considérablement la sécurité de l’appareil. Ce lecteur fait 170 micros d’épaisseurs avec une résolution à 500ppi et une lecture à 360°. Le lecteur d’empreintes digitales est personnalisable. Plusieurs empreintes peuvent être enregistrées.

Connexion sans fil 4G LTE Ultra rapide qui permet de gérer jusqu’à treize bandes de fréquences ce qui permet un téléchargement encore plus rapide que la version précédente. De plus, le nombre d’opérateurs pris en charge a été augmenté, permettant de se connecter sur les normes européennes et non plus que les normes Françaises comme le proposait l’iPhone 5.

Pas de NFC: Le système standard de paiement mobile n’a pas été intégré au grand désespoir des utilisateurs. D’autres constructeurs l’ont intégré dans leurs produits. La NFC équipe aujourd’hui des cartes utilisées dans les transports, dans le commerce ou pour l’accès à certains services publics.  Espérons que cette technologie soit présente dans les futurs smartphones d’Apple.

Les capacités de stockage inchangées. Une version 128 Go aurait pu être proposée, ce qui aurait permis de stocker plus de contenus comme les téléchargements effectués en 4G, les applications, les musiques de la boutique ou des films.

L’écran de 4 pouces: A l’heure ou les constructeurs développent de nouveaux smartphones avec des écrans de plus en plus grands, Apple n’a pas souhaité modifier son écran. Les avis sont mitigés, l’écran en 4 pouces permettrait selon certains d’avoir un smartphone de taille respectable pas trop lourd et compact. D’autres pensent que les nouvelles applications demandent davantage de visibilité.

Pas de réelle révolution: Hormis le Touch ID Sensor, la marque à la Pomme n’a pas effectué un véritable bond en avant avec l’iPhone 5S. Apple pourrait préparer un iPhone 6 vraiment différent qui marquera une possible rupture avec les gammes actuelles initiées en 2007.

La sortie de l’iPhone 5S et 5C n’a pas été une révolution pour la marque à la Pomme. Suite aux annonces, Apple perd 37 milliards de dollars en Bourse. L’action d’Apple (AAPL) a chuté et enregistre une perte de 41,18$ par action. L’action est actuellement stabilisée à 467,83 dollars. 908 millions d’actions sont en circulation actuellement. Avec la sortie le 20 septembre des nouveaux iPhone, tout devrait rentrer dans l’ordre…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here