Suite aux divers refus d’Apple pour débloquer les iPhone pour le compte du FBI, ce dernier a sollicité l’aide de sociétés tierces. Désormais, les autorités américaines pourront compter sur le FBI pour obtenir le déblocage des iPhone.

Le FBI aidera les autorités américaines qui souhaitent débloquer un iPhone

Les forces de l’ordre américaines pourront désormais demander au FBI de débloquer des iPhone, sans avoir recours aux services de la marque à la Pomme. Le FBI a récemment trouvé une méthode, avec l’aide d’une société tierce, pour débloquer les smartphones d’Apple et compte bien se mettre au service de la police américaine pour l’aider à mener ses enquêtes et pouvoir disposer des données cryptées au sein des iPhone.

Depuis que le FBI a réussi à débloquer l’iPhone 5C de l’un des tueurs de San Bernardino, les demandes pleuvent dans le pays. La dernière affaire en date concerne une demande de déblocage d’un iPhone et d’un iPod de deux adolescents soupçonnés de meurtre par les autorités de Faulkner en Arkansas. Le bureau fédéral a indiqué qu’il allait aider les autorités à débloquer les produits incriminés pour aider la police du comté. Même si le FBI a stoppé les poursuites contre la marque à la Pomme, il apparaît que les enquêteurs continueront à aider les autorités américaines à accéder aux données cryptées au sein des produits du groupe de Tim Cook.

iPhone 6 & iPhone 6 Plus

Ce mercredi, le FBI a accepté la demande du procureur du comté de Faulkner en Arkansas qui souhaitait débloquer l’iPhone et l’iPod de deux adolescents accusé d’avoir commis un meurtre sur un couple. Le procès des adolescents a été reporté pour que le FBI ait le temps d’analyser le contenu des smartphones concernés par cette affaire. Dans l’affaire de San Bernardino, le FBI a pu compter sur l’aide de la société Cellebrite pour décrypter l’iPhone 5C de l’un des tueurs, mais le bureau fédéral n’a pas indiqué s’il demanderait à cette société tierce de déverrouiller les smartphones pour cette nouvelle affaire. Mais le FBI a clairement indiqué à la police américaine qu’il accepterait désormais de les aider en débloquant les iPhone ou d’autres téléphones pour faire avancer les enquêtes. Les autorités américaines restent très discrètes sur la méthode utilisée pour débloquer les iPhone, de peur que la marque à la Pomme ne développe et mette en place un système pour verrouiller davantage ses produits.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here