DRM sur iPod : Apple gagne son procès

Apple vient de gagner son procès qui l’opposait à des utilisateurs d’iPod, qui devaient obligatoirement passer par la plateforme iTunes de musique en ligne du groupe pour acheter des contenus musicaux. La justice américaine vient de considérer que la marque à la Pomme n’était pas coupable des faits qui lui étaient reprochés. Les utilisateurs d’iPod indiquaient qu’Apple avait des pratiques anticoncurrentielles en limitant l’accès aux musiques provenant d’autres plateformes que la sienne.

Apple accusé de pratiques anticoncurrentielles

Apple était suspecté de pratiques anticoncurrentielles dans la musique en ligne au cours des années 2000. Le groupe n’écopera finalement d’aucune amende. Huit millions de propriétaires d’iPod avaient déposé plainte contre le groupe pour ces pratiques jugées abusives et relatives à sa position dominante. Après un procès de deux semaines, au cours duquel une vidéo de Steve Jobs a été visualisées, la justice a donné raison à Apple. La marque à la Pomme ne paiera donc pas le milliard de dollars qui était demandé par les plaignants au terme de ce procès.

apple

Les 8 millions de plaignants accusaient Apple de bloquer volontairement l’accès aux plateformes concurrentes de musique en ligne d’iTunes, comme RealNetworks entre les années 2006 à 2009. La vidéo et les échanges d’emails réalisés par Steve Jobs ont été visionné par la Cour de justice, ce dernier était témoin posthume. Les plaignants accusaient Apple d’avoir bloqué le logiciel iTunes pour obliger à acheter un iPod plutôt qu’un autre lecteur, souvent moins onéreux. Les juges ont donc considéré que la mise à jour d’iTunes 7.0 ne constitue pas une pratique anticoncurrentielle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here