Jeux vidéo: Il y a 25 ans, la Game Boy était dévoilée

Jeux vidéo: Il y a 25 ans, la Game Boy était dévoilée

La plus célèbre des consoles portables, la GameBoy de Nintendo, fête actuellement ses 25 ans !

Publié le 21 avril 2014 - 21:53 par Stéphane Ficca

Véritable institution dans le monde des consoles portables, la petite GameBoy made in Nintendo fête actuellement ses 25 années d’existence. En effet, c’est le 21 avril 1989 que la console de poche sort au Japon, fruit de nombreuses années de recherche de la part de Nintendo. Sur le papier, cette descendante des non moins célèbres Game & Watch n’a pas vraiment de gros arguments pour convaincre : processeur Z80 4 Mhz, 8 Ko de RAM, écran monochrome plafonné une résolution de 160 x 144 pixels… Pourtant, la petite GameBoy va connaitre un succès sans précédent, et s’écouler à plus de 150 millions d’exemplaires dans le monde (toutes versions confondues) d’après son géniteur.

La GameBoy de Nintendo
Publicité

La GameBoy de Nintendo

Malgré ses capacités techniques somme toute modestes, la GameBoy va rapidement connaître les faveurs du public grâce à son côté compact (surtout si on la compare à la Sega Game Gear, la Lynx ou la PC Engine GT) et sa simplicité d’utilisation. La bête reprend la croix directionnelle de la NES, les boutons B et A, sans oublier le tandem Start/Select, une molette pour le volume, une autre pour le contraste et une prise audio jack. Mieux encore, la machine était livrée de série avec un certain Tetris, un jeu au concept simple et addictif, et qui plus est jouable par tous, gamers comme néophytes.

pub_gameboy

Evidemment, la GameBoy connaitra également une ludothèque sans précédent, avec une multitude de licences internes (Super Mario Land, WarioLand, Zelda, Pokémon, Metroid, Kirby…), mais aussi quelques jolies pépites venues d’éditeurs tiers comme les Megaman de Capcom, la saga Castlevania par Konami, la franchise Final Fantasy made in Square ou encore l’excellentissime PC Kid d’Hudson. En tout, la génération GameBoy compte environ 1300 jeux.

nintendo-gameboy-micro

La GameBoy Micro

En 1995, la GameBoy se décline en version Pocket, avec une silhouette réduite d’environ 30% par rapport au modèle « de base ». Côté autonomie, la bête ne nécessite plus que 2 piles, contre 4 auparavant. En 1998, Nintendo lance la GameBoy Color, qui permet non seulement de coloriser les anciens jeux Classic, mais aussi de lire le tout nouveau format GB Color. Suivront ensuite la GameBoy Advance, puis sa déclinaison SP, sans oublier la plus discrète GameBoy Micro.



Ailleurs sur le web


Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *