Jolla et Sailfish : un smartphone et un OS mobile

Jolla et Sailfish : un smartphone et un OS mobile

Ce sont des anciens salariés du géant finlandais de la téléphonie mobile Nokia qui ont fondé la start-up appelée Jolla. Ils viennent de présenter leur premier smartphone pour lequel ils affichent de grandes ambitions avec le nouveau système d’exploitation Sailfish.

Publié le 21 mai 2013 - 9:49 par La rédaction

Jolla est une société qui demeure finlandaise, basée à Helsinki, comme le sont ses fondateurs, d’anciens salariés de Nokia qui ont quitté l’entreprise pour protester contre la nouvelle politique. Jolla annonce son premier smartphone, selon une recette qui se veut extrêmement intuitive, avec une interface vierge de tout bouton, et la cible affichée est le marché du smartphone haut et milieu de gamme. Le terminal est équipé d’un écran tactile de 4,5″ et est propulsé par son système d’exploitation maison « Sailfish », qui prend la suite de MeeGo, un OS sur lequel avait longtemps travaillé Nokia jusqu’à ce que le Finlandais mise ses efforts en matière de smartphonie sur le système d’exploitation mobile Windows Phone 8. On voit aujourd’hui que cette politique est plutôt fructueuse puisque la gamme de smartphones Lumia est aujourd’hui attirante (cf le nouveau Nokia Lumia 925), le système d’exploitation est efficace et son design séduisant, en attestent les ventes plutôt satisfaisantes de smartphones Nokia qui participent en grande partie au redressement financier de l’entreprise. Justement, c’est le désaccord au sujet de l’abandon du système d’exploitation maison qui est à l’origine du mécontentement des ex-salariés de Nokia qui croient visiblement très fort en ce qu’il faisait alors chez Nokia. Ils sont donc partis avec l’ambition de reprendre le système d’exploitation MeGo à leur compte et ont créé la start-up Jolla qui compte aujourd’hui 70 salariés. On sait encore peu de choses sur ce nouveau smartphone, tout juste qu’il est proposé en 4,5″, doté d’un processeur double-coeur, de 16 Go de RAM et d’un APN de 8 mégapixels avec système autofocus, qu’il sera fortement personnalisable avec un système astucieux de doubles-faces et qu’il devrait être commercialisé environ 400 euros. Justement, sa différence viendrait de sa capacité de personnalisation avec des coques colorées qui peuvent être liées à un profil utilisateur. On pourra aussi créer différents profils comme maison / travail et modifier quantité de paramètres et l’affichage.

L’objectif affiché par Jolla est de vendre 1 million de smartphones la première année et 2 millions la seconde année pour considérer le lancement comme un succès. Les marchés visés sont les marchés européen, mais aussi nord-africain et chinois. Les États-Unis ne semblent donc pas dans la cible de cette start-up qui se considère comme différente, une différence affichée dans leur communication : « unlike de rest » (différent des autres).

Ce smartphone Jolla verra le jour sur le marché à la fin de l’année 2013, au quatrième trimestre. Des partenariats commerciaux sont déjà noués, notamment avec un opérateur de leur marché domestique et avec un distributeur chinois de smartphones.

Le système d’exploitation Sailfish est ouvert aux autres fabricants de terminaux. Jolla considère Sailfish, comme un système d’exploitation à mi-chemin entre un système très fermé, Apple iOS, et un système à l’inverse très ouvert, voire libertaire, Google Android. Sailfish pourra également être adapté aux tablettes.

 

jolla phone

Le système d’exploitation Sailfish de Jolla est construit sur la base de MeeGo qu’avait développé Nokia avant de rejoindre Windows Phone 8 pour sa gamme de Lumia.

jolla phone

le nouveau smartphone Jolla se veut radicalement différent de ce qui est proposé aujourd’hui.

jolla smartphone

le concept double-face de Jolla est intéressant et la personnalisation du mobile comme de son système d’exploitation Sailfish sont énormes.

Publicité

Ailleurs sur le web